Duché de Montmirail

Forum politique et rpg
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'humour de François Hollande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ysaline de Montmirail
Duchesse
avatar

Messages : 2914
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: L'humour de François Hollande   Lun 23 Déc - 13:06

François Hollande : un humour parfois à la limite du dérapage
 
Le président de la République, amateur de bons mots dans le privé, se laisse parfois aller en public. Au risque de choquer. Retour sur quelques exemples récents.
 
Revenir «saint et sauf» d'Algérie, «c'est déjà beaucoup».
 
François Hollande s'est laissé aller, le 16 décembre, devant le Conseil représentatif des institutions juives de France, à l'une de ces petites blagues dont il a le secret. Cela n'a pas été du goût de la presse algérienne et des autorités locales. Ainsi, le ministre des Affaires étrangères algérien a qualifié cette phrase «d'incident regrettable» et comme étant une «moins-value» pour les liens entre les deux pays.
 
Le président n'en est pas à son coup d'essai. Il lui arrive de manier les mots, qui sur le coup peuvent faire sourire, mais qui flirtent aussi avec le politiquement incorrect.
 
• Pas de candidature française pour remplacer Benoît XVI
 
En février, invité lors d'une conférence de presse à s'exprimer sur la renonciation du pape Benoît XVI, François Hollande débute sa réponse tout à fait sérieusement. «La décision de Benoît XVI suscite le plus grand respect, c'est une décision courageuse, et exceptionnelle. Je ne peux pas ajouter d'autres commentaires [...] nous devons laisser l'Église catholique déterminer comment elle entend organiser cette succession.» Après une courte pause et un sourire sur les lèvres, le président ajoute: « Et nous ne présenterons pas de candidat. »
 
• Le prince Albert et la Volage
 
À Monaco, en novembre, François Hollande visite les locaux du constructeur automobile Venturi, aux côté du prince Albert II. Le président écoute, attentif, le visage un peu fermé, les explications qui lui sont délivrées sur un véhicule électrique. Jusqu'à ce qu'on lui révèle le nom de l'engin: Volage. Le président redresse la tête, tout sourire, hésite deux secondes et demande: «Ce n'est pas parce que le prince la conduit?»
 
• Orangina et le gouvernement japonais
 
En décembre 2012, François Hollande est en Algérie. Lors d'une conférence de presse, un journaliste de ce pays l'interpelle: «Comment la France a-t-elle vendu la marque Orangina aux Japonais? Il s'agit d'une propriété algérienne.»
 
Surpris, le président sourit. «Voilà une information dont je n'avais pas connaissance», lâche-t-il. «Dès que le gouvernement japonais va être constitué, je viendrai à sa rencontre pour essayer de faire ce que je peux. En secouant beaucoup.»
 
• Sarkozy, «bah, tu ne le verras plus»
 
En février 2013, au Salon de l'Agriculture, François Hollande s'arrête près d'un groupe d'enfants, échange quelques mots avec eux, leur demande si c'est mieux qu'à la télévision. Soudain, l'un des bambins l'interpelle: «Je n'ai jamais vu Nicolas Sarkozy.» Le président répond du tac au tac: «Bah, tu ne le verras plus».
 
http://www.lefigaro.fr/politique/2013/12/22/01002-20131222ARTFIG00057-francois-hollande-un-humour-parfois-a-la-limite-du-derapage.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysaline de Montmirail
Duchesse
avatar

Messages : 2914
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: L'humour de François Hollande   Lun 23 Déc - 13:13

La blague de mauvais goût de François Hollande

Une plaisanterie de mauvais goût, des insinuations pathétiques, et un nouveau coup de froid à l’horizon dans les relations censées être «normalisées» depuis la visite de François Hollande en Algérie, en décembre 2012.

Décidément, il n’est pas encore révolu le temps des petites phrases assassines, échanges véhéments de propos incendiaires qui mettent sous haute tension les relations entre les deux capitales. En dépit de la très pragmatique Déclaration d’Alger (signée en 2012), la «communauté de destin», les impairs diplomatiques pullulant condamnent les rapports algéro-français à la loi du chaud et froid. Après le fameux discours du président Sarkozy à Dakar où il était question de l’«homme africain qui n’est pas rentré dans l’histoire», François Hollande réitère presque la même chose. Avec le rire en plus.

A l’Elysée, lundi 16 décembre au soir, après un banquet arrosé en l’honneur des 70 ans du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), le président François Hollande a laissé entrevoir quelques-unes de ses facettes d’humoriste qui étaient jusque-là méconnues au «président normal». Alors que Jean-Marc Ayrault, son Premier ministre ferraillait encore à Alger où il était arrivé dans la matinée pour une visite de deux jours, visite assortie de la signature d’une vingtaine d’accords potentiellement bénéfiques, le président français s’en donnait à cœur joie de cet humour grinçant le racisme et sentant les stéréotypes sortis tout droit de la remise du centenaire de la colonisation (dit de la conquête) ou de l’Exposition universelle (et des indigènes) de Paris de 1889.

Lors de son discours à l’Elysée, et au détour d’une de ces petites digressions malheureuses qui ruinent de grands desseins, Hollande annoncera – sans transition justifiée – la visite prochaine de Manuel Valls en Algérie. Le ministre de l’Intérieur français lui rappellera qu’il revenait justement d’Algérie. Réplique au vol : «Il en revient sain et sauf», relance tout sourire, le président français. «C’est déjà beaucoup !», ajoutait-il sous les rires des convives et journalistes amusés. D’humeur joyeuse et arrosée, le banquet parisien fera l’effet d’une douche froide en terre algérienne, dont le peuple est renvoyé, sans autre forme de procès, à sa condition de colonisé, de sauvage à civiliser, d’indigène de la République, dénué aussi bien de cortex cérébral que d’humour.

http://www.elwatan.com/actualite/la-blague-de-mauvais-gout-de-francois-hollande-21-12-2013-239364_109.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1140
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: L'humour de François Hollande   Dim 29 Déc - 17:14

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1438
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: L'humour de François Hollande   Dim 29 Déc - 20:23

Si on devait destituer un politique dès qu'il dit une connerie ("petite" ou "grosse"), autant directement supprimer la politique dans sa totalité. Et avec les NTIC, c'est un festival, en ce moment.
La connerie est le propre de l'homme, quelque part. drunken  Hum, tiens c'est profond, ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1140
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: L'humour de François Hollande   Lun 30 Déc - 16:21

Eurynome a écrit:
Si on devait destituer un politique dès qu'il dit une connerie ...


Oui mais avec flamby, c'plus "une connerie", c'est un florilège !  flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1438
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: L'humour de François Hollande   Lun 30 Déc - 16:43

Ça continue en tout cas:
"...Alors qu'on lui tendait un sabre à l'occasion d'une danse folklorique, le chef de l'Etat, accompagné du président de l'Institut du monde Arabe Jack Lang, a glissé: "j'en aurai besoin". Un trait d'esprit qui pourrait bien être un clin d'oeil à la situation politique délicate qui l'attend en France.
Fidèle à son habitude, c'est pour dédramatiser une situation un brin embarrassante que François Hollande a eu recours à son sens de l'humour, aujourd'hui régulièrement pris pour cible par l'opposition. Visiblement mal à l'aise avec une arme à la main, le chef de l'Etat s'est d'ailleurs empressé de s'en débarrasser.
Plus décontracté, François Hollande s'est également montré taquin envers Jack Lang. Alors qu'on leur présentait une maquette de la ville de Ryad en 1918, le président de la République a glissé à l'ancien ministre de la Culture: "tu n'étais pas venu toi en 1918?"."
http://www.huffingtonpost.fr/2013/12/30/blague-hollande-sabre-main-arabie-saoudite-aurai-bien-besoin_n_4517948.html?utm_hp_ref=france
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1140
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: L'humour de François Hollande   Mar 31 Déc - 17:06

Sacré flamby ! 

Nous fera t'il encore rire, ce soir ? 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1438
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: L'humour de François Hollande   Mar 31 Déc - 17:21

Il vaut mieux faire rie que faire pleurer... je crois... silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1140
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: L'humour de François Hollande   Jeu 2 Jan - 13:04


"Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer!"




Beaumarchais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'humour de François Hollande   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'humour de François Hollande
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» François Hollande : "Une crise, quelle crise ?"
» A Olivet, François Hollande " entend " les militaires
» Elections 2012 : Passe d’armes au sujet de l’Otan
» La fin de l’entente cordiale entre François Hollande et Manuel Valls?
» Alexis Tsipras promet de nouvelles réformes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché de Montmirail :: Débats :: Actualités-
Sauter vers: