Duché de Montmirail

Forum politique et rpg
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rumeurs à l'école

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1404
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Mer 19 Mar - 19:39

Pierrot (lunaire) a écrit:
Donc les pédophiles comme Kinsey respectent les ch'tites nenfants qu'ils enculent par exemple ? Ah oui c'est vrai qu'il a dit que c'était des "orgasmes" quand ils criaient et tapaient avec leurs petits poings sur les adultes qui les sodomisaient... Twisted Evil
Si vous n'avez rien de constructif à dire, peut être devriez-vous envisager de ne rien poster - histoire de garder un peu de dignité. Neutral 

Ysaline de Montmirail a écrit:
Et le refus de respecter la nature, c'est la fin de la civilisation.
Ça fait des siècles - même des millénaires - que l'homme ne se borne plus aux lois naturelles: c'est comme ça qu'il invente et perfectionne la vie en société.
"La loi du plus fort", dit la Nature, il faudrait peut être s'en rappeler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1124
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Mer 19 Mar - 22:59

Eurynome a écrit:
Pierrot (lunaire) a écrit:
Donc les pédophiles comme Kinsey respectent les ch'tites nenfants qu'ils enculent par exemple ? Ah oui c'est vrai qu'il a dit que c'était des "orgasmes" quand ils criaient et tapaient avec leurs petits poings sur les adultes qui les sodomisaient... Twisted Evil
Si vous n'avez rien de constructif à dire, peut être devriez-vous envisager de ne rien poster - histoire de garder un peu de dignité. Neutral 





Avant de parler de dignité, vous devriez peut être réviser un peu vos livres d'Histoire de la "glorieuse" gauche bien pensante, donneuse de leçons de morale  et ignoble dont vous faites partie...








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1404
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Ven 21 Mar - 12:29

Pierrot (lunaire) a écrit:
Avant de parler de dignité, vous devriez peut être réviser un peu vos livres d'Histoire de la "glorieuse" gauche bien pensante, donneuse de leçons de morale  et ignoble dont vous faites partie...
Qu'est ce que je disais?... Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1124
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Ven 21 Mar - 15:09

Eurynome a écrit:
Pierrot (lunaire) a écrit:
Avant de parler de dignité, vous devriez peut être réviser un peu vos livres d'Histoire de la "glorieuse" gauche bien pensante, donneuse de leçons de morale  et ignoble dont vous faites partie...
Qu'est ce que je disais?... Rolling Eyes 


Vous donniez des leçons de morale et de bienséance, je vous faisais un petit historique de la morale et de la bienséance vue selon l'angle de votre paroisse... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1404
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Ven 28 Mar - 20:01

Pierrot (lunaire) a écrit:
Vous donniez des leçons de morale et de bienséance, je vous faisais un petit historique de la morale et de la bienséance vue selon l'angle de votre paroisse... Twisted Evil
Ah, parce que faire la part des choses entre la réalité et la désinformation, c'est donner des leçons de morale? J'en prend bonne note, merci de me l'avoir fait remarquer. Rolling Eyes 

Recentrons la discussion, voulez-vous et je commence par quelques petites clarifications:
-Lors de l'affaire des rumeurs à l'école, il n'était pas question de Théorie du genre, mais d'enseigner le respect d'autrui, notamment sur le terrain des stéréotypes sexués et de l'homosexualité.
-Concernant les études sur le genre, ils se focalisent sur les différences entre hommes et femmes, que ce soit dans le champ social, artistique, historique, anthropologique...
-Parmi ces travaux, s'est dégagé le constat que nombre de différences étaient uniquement d'ordre culturel. Et, de nos jours, en France, personne (ou si peu) trouvent à redire si une femme veut devenir policière ou qu'un homme deviennes secrétaire.

Concernant les vidéos postées plus bas, je les connais déjà. Je rappelle cependant, que:
-Ces deux affaires sont vieilles (respectivement 1974 pour le premier et pour Cohen Bendit, c'est visiblement encore plus vieux, vu la trame de la vidéo). En recherche d'information, la "fraîcheur" d'une info arrive juste derrière la "source", en terme d'analyse de la pertinence.
-A l'époque, les lois concernant la pédophilie n'étaient pas aussi développée que maintenant et donc, leur propos n'étaient pas attaquables par la loi. Que je saches, si j'en crois l'accusation (très facile) de "bien-pensance" que vous m'adressez sur les post précédents, vous n'avait rien contre le fait que quelqu'un émette une opinion, non? Wink 
-Enfin, ces histoires n'ont aucun rapport avec les études de genre et la lutte contre les discriminations à l'école.

J'ajoute que la pédophilie est une affaire complexe, tant sur le plan social (l'affaire avec Matzneff en témoigne) que sur le plan scientifique, et qu'il est hasardeux de s'aventurer sur ce terrain. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1124
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Ven 28 Mar - 20:19

Eurynome a écrit:



Recentrons la discussion, voulez-vous et je commence par quelques petites clarifications:
-Lors de l'affaire des rumeurs à l'école, il n'était pas question de Théorie du genre, mais d'enseigner le respect d'autrui, notamment sur le terrain des stéréotypes sexués et de l'homosexualité. study


L'hétérosexualité est un "stéréotype", j'en prends bonne note... study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1124
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Ven 28 Mar - 20:27

Eurynome a écrit:


Concernant les vidéos postées plus bas, je les connais déjà. Je rappelle cependant, que:
-Ces deux affaires sont vieilles (respectivement 1974 pour le premier et pour Cohen Bendit, c'est visiblement encore plus vieux, vu la trame de la vidéo). En recherche d'information, la "fraîcheur" d'une info arrive juste derrière la "source", en terme d'analyse de la pertinence.
-A l'époque, les lois concernant la pédophilie n'étaient pas aussi développée que maintenant et donc, leur propos n'étaient pas attaquables par la loi. Que je saches, si j'en crois l'accusation (très facile) de "bien-pensance" que vous m'adressez sur les post précédents, vous n'avait rien contre le fait que quelqu'un émette une opinion, non? Wink 
-Enfin, ces histoires n'ont aucun rapport avec les études de genre et la lutte contre les discriminations à l'école.

J'ajoute que la pédophilie est une affaire complexe, tant sur le plan social (l'affaire avec Matzneff en témoigne) que sur le plan scientifique, et qu'il est hasardeux de s'aventurer sur ce terrain. study



D'abord, la vidéo de "cohen" bendit (  Laughing ) est tirée d'un Apostrophe de 1982 et celle de Matzneff est de 1975 et non 1974 ! 


Sur le plateau d'Apostrophe en 1982, Daniel Cohn-Bendit évoque son travail avec les enfants et joue à fond la carte de la provoc'. 









En droit français, la pédophilie n'a JAMAIS été tolérée ! 



En droit français,  les termes utilisés pour décrire l'infraction de relation sexuelle entre un majeur et un enfant sont  agression sexuelle ou viol . Il existe aussi des infractions de corruption de mineur pour l'incitation de mineur à des actes sexuels. L'âge limite du mineur qui caractérise l'infraction sexuelle (âge de majorité sexuelle) est 15 ans en général, 18 ans si le majeur est une personne ayant autorité sur le mineur (professeur, parent…).





Matzneff se vantait d'enculer des enfants de 10 ans, je note que pour vous, et là je n'hésite pas à dire que vous êtes une ordure, c'est "une affaire complexe"....




Désolé, mais quand "l'opinion" de quelqu'un est de défendre la pédophilie parce qu'il est un démago (une ordure, disons le clairtement) de gauche, j'ai du mal à admettre "l'opinion" qu'il émet... study 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1124
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Dim 30 Mar - 14:29

Eurynome a écrit:
Pierrot (lunaire) a écrit:
Je vous faisais juste un petit historique de la morale et de la bienséance vue selon l'angle de votre paroisse... Twisted Evil
La pédophilie est une affaire complexe, tant sur le plan social (l'affaire avec Matzneff en témoigne) que sur le plan scientifique, et il est hasardeux de s'aventurer sur ce terrain. study



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1404
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Sam 5 Avr - 19:42

Pierrot (lunaire) a écrit:
Eurynome a écrit:

Recentrons la discussion, voulez-vous et je commence par quelques petites clarifications:
-Lors de l'affaire des rumeurs à l'école, il n'était pas question de Théorie du genre, mais d'enseigner le respect d'autrui, notamment sur le terrain des stéréotypes sexués et de l'homosexualité. study
L'hétérosexualité est un "stéréotype", j'en prends bonne note... study
La phrase n'impliquait nullement l'hétérosexualité. Il me semblait pourtant avoir décrit (rapidement)les stéréotypes sexués ciblés par l'action de l'école: "Un garçon aime forcément les voitures et les armes et une fille aime forcément le rose et les princesses", "Secrétaire, c'est pas un boulot d'homme et, militaire, c'est pas un boulot de femme", "Une nana qui porte un pantalon est forcément homosexuel"... et j'en passe.
Pierrot (lunaire) a écrit:
En droit français, la pédophilie n'a JAMAIS été tolérée !
Certes, mais le délit "d'apologie de la pédophilie" est bien plus récent.
Pierrot (lunaire) a écrit:
Matzneff se vantait d'enculer des enfants de 10 ans, je note que pour vous, et là je n'hésite pas à dire que vous êtes une ordure, c'est "une affaire complexe"....
Matzneff différenciait le viol sur mineurs et la relation librement consentie - et sur certains témoignages de pédophiles, on pouvait retrouver ce genre de différenciation. Du point de vue de la loi, c'est irrecevable (puisque l'adulte a forcément l'ascendant sur le mineur), du point de vue social, idem (puisque ce n'est pas pour des raisons de sentiments que la pédophilie est interdite) mais l'idée mérite au moins d'être étudié.

En effet, la pédophilie est une sorte de tabou suprème, le pédophile est le nouveau croquemitaine, le monstre de fait-divers et, de ce fait, il est difficile d'avoir les idées claires vis à vis de ce phénomène:
-Quelle en est l'origine? (sachant que répondre "Ce sont des dégénérés!" n'a strictement aucune valeur scientifique)
-Peut-on atténuer ou supprimer ce penchant? (la castration chimique n'étant qu'une solution par défaut)
-Hormis les conséquences physiologiques et psychiques, qu'est ce qui motive cette animosité envers la pédophilie, ce sentiment de quelque chose de profondément répugnant, à tel point que certains rêvent de lyncher du pédophile (mais pas du meurtrier ou du dealer)?

J'ajouterais, en outre, pour appuyer mes propos, que:
-L'accusation de pédophilie est une accusation dont on ne sort jamais blanchie: il y a de nombreux cas de personnes, accusées de pédophilie, qui ont été innocentés par la justice, et qui pourtant, font l'objet de suspicion voir de stigmatisation.
-Certains pédophiles sont parfaitement conscient de leur état et certains réclamaient directement la castration chimique. Le fou-furieux-de-fait-divers-qui-massacre-une-fillette n'est qu'un aspect du problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1124
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Sam 5 Avr - 23:21

Eurynome a écrit:

Pierrot (lunaire) a écrit:
Matzneff se vantait d'enculer des enfants de 10 ans, je note que pour vous, et là je n'hésite pas à dire que vous êtes une ordure, c'est "une affaire complexe"....
Matzneff différenciait le viol sur mineurs et la relation librement consentie - et sur certains témoignages de pédophiles, on pouvait retrouver ce genre de différenciation... l'idée mérite au moins d'être étudié.

En effet, la pédophilie est une sorte de tabou suprème, le pédophile est le nouveau croquemitaine, le monstre de fait-divers et, de ce fait, il est difficile d'avoir les idées claires vis à vis de ce phénomène:

-Hormis les conséquences physiologiques et psychiques, qu'est ce qui motive cette animosité envers la pédophilie, ce sentiment de quelque chose de profondément répugnant, à tel point que certains rêvent de lyncher du pédophile (mais pas du meurtrier ou du dealer)?



Juste hallucinant...Quand le syndrome intello amène à se questionner et remettre en cause tout et n'importe quoi...Vous êtes un individu dangereux, et la caricature de TOUT ce qui est à vomir à gauche....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1404
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Jeu 10 Avr - 17:04

Pierrot (lunaire) a écrit:
Juste hallucinant...Quand le syndrome intello amène à se questionner et remettre en cause tout et n'importe quoi...Vous êtes un individu dangereux, et la caricature de TOUT ce qui est à vomir à gauche....
La science n'a pas progressé en se retranchant derrières des leçons de morale. On a "profané" des cadavres pour récupérer des connaissances inouïes en médecine, on s'est aventuré sur le chemin du "stupre et de l'adultère" pour en découvrir toute l'étendue de la sexualité et voir son influence en sociologie,...

Je reviens d'ailleurs sur votre affirmation:
Citation :
Quand le syndrome intello amène à se questionner et remettre en cause tout et n'importe quoi..."
Je ne remet aucunement en cause l'interdit de la pédophilie, qui se justifie pour des raisons autre que la "bête" morale. Et, comme dit plus haut, questionner tel ou tel donnée permet d'avancer. Ce n'est pas parce qu'une chose est expressément interdite que l'on doive frapper toute tentative de recherche d'anathème: il n'y a qu'a voir dans le domaine des compétences de la police, cela ne se limite pas à coffrer tel ou tel individu. On cherche à comprendre comment tel ou tel délinquant/criminel fonctionne, à anticiper ses actions, voir s'il peut être "retourné" (devenir un indic ou permettre de coffrer un plus gros poisson en échange d'une remise de peine)...
A cet égard, je vous ai fourni au mois une raison de pousser les recherches à ce sujet: "Qu'est ce qui est à l'origine de la pédophilie?" et "Peut-on guérir de la pédophilie?".

Enfin, je constate quelque chose d'amusant dans votre post: en gros, vous me reprochez d'avoir une opinion "dangereuse" (donc, je devrais être interdit de m'exprimer), à contre-courant d'un ensemble de règle abstraite... Mais dites-moi, vous ne seriez pas en train de faire de la bien-pensance, là? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1124
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Jeu 10 Avr - 23:54

Lamentable...On va faire des progrès "scientifiques" en enculant des garçons de dix ans ? Vous êtes vraiment un triste sire... Rolling Eyes 

Ensuite l'habituel discours "de gauche" : il faut essayer de comprendre l'agresseur, c'est une victime lui aussi....Pourquoi pas, mais si on oublie pas que LA victime, ça reste l'enfant...

D'ailleurs à ce sujet, on sait qu'une partie des futurs pédophiles ont eux même étés victimes enfants, donc pour prévenir plutôt que de guérir, commençons par essayer d'empêcher vos amis d'enculer des petits garçons.

Enfin, même sur un tel sujet, les sous merdes de "gauche" ne peuvent pas s'empêcher d'ironiser...mais vous n'avez rien d'original, les étrons de "libé" et de "le monde" traitent depuis 1975 la femme qui s'est insurgé contre cette ordure de Matzneff de vieille réac', de facho etc...

Donc si être outré par le fait qu'une ordure vienne se vanter à la télé d'enculer des petits garçons est "être bien pensant", pas de problème, je suis bien pensant... Rolling Eyes 

Et personne ne vous empêche de vous exprimer, un peu de sérieux, et l'on sait très bien que la VRAIE bien-pensance sanctionnera des propos jugés anti-sémites etc, mais laissera bien plus facilement couler vos arguments fielleux destinés à défendre l'indéfendable...


Ne changez rien surtout, votre discours me conforte dans l'idée que la "gauche" 2.0 est vraiment à vomir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1404
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Ven 11 Avr - 17:11

Pierrot (lunaire) a écrit:
Lamentable...On va faire des progrès "scientifiques" en enculant des garçons de dix ans ? Vous êtes vraiment un triste sire...
 - Soupir -
Donc vous n'avez absolument rien compris à ce que je viens de dire.  Rolling Eyes 
Je croyais pourtant avoir été limpide. C'est à se demander si ça vaut vraiment la peine d'argumenter...
Pierrot (lunaire) a écrit:
D'ailleurs à ce sujet, on sait qu'une partie des futurs pédophiles ont eux même étés victimes enfants, donc pour prévenir plutôt que de guérir, commençons par essayer d'empêcher vos amis d'enculer des petits garçons.
Vous savez (probablement) qu'on est pas obligé de choisir entre Prévention et Guérison/Répression mais qu'on peut mêler les deux. C'est même vivement conseillé.
D'ailleurs, votre phrase vient prouver mes dires: "on sait qu'une partie des futurs pédophiles ont eux mêmes été victimes enfants". Ce n'est pas en lynchant le pédophile qu'on a fait cette découverte mais justement en étudiant le problème.
Pierrot (lunaire) a écrit:
Enfin, même sur un tel sujet, les sous merdes de "gauche" ne peuvent pas s'empêcher d'ironiser...mais vous n'avez rien d'original, les étrons de "libé" et de "le monde" traitent depuis 1975 la femme qui s'est insurgé contre cette ordure de Matzneff de vieille réac', de facho etc...
Et, bien, pour commencer, trouvez-moi, dans tout mon argumentaire, la phrase où je traite ceux qui s'insurgent contre Matzneff comme étant des réac's ou des fachos.
Ensuite, je n'ai pas souvenir que Matzneff passe encore à la télé - d'ailleurs, combien de personnes connaissent actuellement sa littérature, ou même, son existence?
Pierrot (lunaire) a écrit:
Et personne ne vous empêche de vous exprimer, un peu de sérieux, et l'on sait très bien que la VRAIE bien-pensance sanctionnera des propos jugés anti-sémites etc, mais laissera bien plus facilement couler vos arguments fielleux destinés à défendre l'indéfendable...
A d'autres!
Vous savez quelle est l'origine de cette escroquerie argumentaire?
Ça remonte au siècle dernier, avec ce qu'on appelle "la bonne société": celle qui vilipendaient les pêcheurs et les fornicatrices, qui envoyaient les pécheresses (prostituées, filles-mères, relations hors mariage...) dans des sortes de pénitenciers dirigée par la religion, qui encourageaient les hommes à tenir des discours creux et hypocrites sur la décence et la morale tandis qu'ils se rinçaient l’œil devant des peintures aux sujets mythologiques et entièrement nus.
Les "biens-pensants", la "société bien-pensante", celle qui voulait maintenir tous les arts sous une coupole académique, qui portait au nues David et traitait Manet de pornographe.
Et oui, la "bien-pensance", à la base, c'est un truc de "gauchistes"! tongue 

L'argument de la "bien-pensance" n'est actuellement qu'une technique de communication: "je me place en minorité vis à vis d'un groupe majoritaire, dont l'opinion est différente de la mienne". C'est juste ça.
Pas d’arguments réels sur lesquels on peut débattre: juste une passade qui permet de se faire passer, à peu de frais, pour un martyr et traiter l'autre de dictateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1124
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Dim 13 Avr - 14:58

Mais la gauche du 19ème siècle, mon pauvre ami, elle vous considérerait vous et votre cher PS , ou EELV and co, comme des gens de droite que vous êtes ! Et "grâce" à Mai 68, vous avez fait exploser la majorité des tabous pour pouvoir "jouir sans entraves", mais il vous reste certes un petit effort à faire pour que le marquis de Sade entre au Panthéon et que la pédophilie et ses bienfaits soient enseignés dès l'école primaire. Allez, encore un petit effort, au nom de la "liberté"...La majorité bien pensante, de nos jours, est à l'UMPS, cette chère Christine Boutin ou cette bien utile Frigide Barjot ne représentent plus que des colurants minoritaires qui ne sont que de piètres alibis pour essayer de vous faire encore passer pour des rebelles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1404
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Lun 21 Avr - 15:47

Pierrot (lunaire) a écrit:
Mais la gauche du 19ème siècle, mon pauvre ami, elle vous considérerait vous et votre cher PS , ou EELV and co, comme des gens de droite que vous êtes !
Déjà, le coup de "comme des gens de droite que vous êtes" me fait bien rire. Laughing 
Ensuite: je ne me souviens pas avoir porté de soutien particulier au PS ou EELV ou quoi que ce soit. La seule ligne où je me réclame vaguement d'une orientation politique se trouve dans mon premier post. Qui date des premiers jours du forum. Et qui, en soit, est plus une perle de vocabulaire qu'un vrai renseignement (dans une présentation, faut avoir le sens de la belle formule afro ).
Pierrot (lunaire) a écrit:

Et "grâce" à Mai 68, vous avez fait exploser la majorité des tabous pour pouvoir "jouir sans entraves", mais il vous reste certes un petit effort à faire pour que le marquis de Sade entre au Panthéon et que la pédophilie et ses bienfaits soient enseignés dès l'école primaire.
Tss tss tss... Je m'excuse d'avance à dame Ysaline pour ce genre de commentaire dont je suis pas un habitué mais:
Pierrot, vous avez conscience que ça fait plusieurs posts que vous vous complaisez dans le procès d'intention ("j'ai tel opinion, donc, je suis forcément "ça", "ça" et "ça"") et l'injure? J'ai l'impression de plus en plus insistante, au fur et à mesure de vos interventions, que vous ne vous embêtez plus à argumenter et que vous souhaiter juste "bouffer du gauchiste".
Pierrot (lunaire) a écrit:

Allez, encore un petit effort, au nom de la "liberté"...La majorité bien pensante, de nos jours, est à l'UMPS, cette chère Christine Boutin ou cette bien utile Frigide Barjot ne représentent plus que des colurants minoritaires qui ne sont que de piètres alibis pour essayer de vous faire encore passer pour des rebelles...
J'ai constaté assez vite que beaucoup d'auto-proclamés "croisés bien-pensance" étaient surtout de gros rageux qui jouaient les Voltaires pour vomir leur haine. En somme, rien de bien différent du stéréotype du "punk-révolutionnaire-anti-système-fanatique-sur-les-bords": on lutte contre un "système", on dénonce une "dictature", on revendique une "liberté d'expression" (que l'on refuse au camp d'en face) pour balancer tout et n'importe quoi, on dénonce la "liberté officielle" colporté par les médias (mais on avale sans rien perdre tous les bulletins d'informations concoctés par des groupuscules un peu louche  - "C'est forcément vrai, je l'ai vu sur Internet!")... Ch'uis étonné qu'aucun sociologue n'ai réalisé de thèses sur le sujet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1124
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Mar 22 Avr - 20:25

Vous voudriez qu'on "argumente", et qu'on n'insulte pas quelqu'un qui soutient les pédophiles ? Nous ne vivons pas dans le même monde, et vous êtes vraiment un triste sire, tout le reste de votre "argumentaire" n'est que garniture inutile destinée à noyer le poisson, vous soutenez les pédophiles, point barre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysaline de Montmirail
Duchesse
avatar

Messages : 2763
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Mer 23 Avr - 20:35

Eurynome a écrit:
En effet, la pédophilie est une sorte de tabou suprème, le pédophile est le nouveau croquemitaine, le monstre de fait-divers et, de ce fait, il est difficile d'avoir les idées claires vis à vis de ce phénomène:
-Quelle en est l'origine? (sachant que répondre "Ce sont des dégénérés!" n'a strictement aucune valeur scientifique)
-Peut-on atténuer ou supprimer ce penchant? (la castration chimique n'étant qu'une solution par défaut)
-Hormis les conséquences physiologiques et psychiques, qu'est ce qui motive cette animosité envers la pédophilie, ce sentiment de quelque chose de profondément répugnant, à tel point que certains rêvent de lyncher du pédophile (mais pas du meurtrier ou du dealer)?

Il y a quelque chose de bizarre dans ce discours...

Que vous nous disiez que l'ampleur de la pédophilie est fortement exagérée, je veux bien le croire.

Mais plus ou moins écrire que c'est l'animosité envers la pédophilie qui est le problème, ça fait désordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1124
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Jeu 24 Avr - 15:52

Ysaline de Montmirail a écrit:



Plus ou moins écrire que c'est l'animosité envers la pédophilie qui est le problème, ça fait désordre.


C'est là que le bât blesse, effectivement, mais ce discours n'est pas nouveau, à "gauche", hélas... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1404
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Dim 27 Avr - 17:00

Ysaline de Montmirail a écrit:
Eurynome a écrit:
En effet, la pédophilie est une sorte de tabou suprème, le pédophile est le nouveau croquemitaine, le monstre de fait-divers et, de ce fait, il est difficile d'avoir les idées claires vis à vis de ce phénomène:
-Quelle en est l'origine? (sachant que répondre "Ce sont des dégénérés!" n'a strictement aucune valeur scientifique)
-Peut-on atténuer ou supprimer ce penchant? (la castration chimique n'étant qu'une solution par défaut)
-Hormis les conséquences physiologiques et psychiques, qu'est ce qui motive cette animosité envers la pédophilie, ce sentiment de quelque chose de profondément répugnant, à tel point que certains rêvent de lyncher du pédophile (mais pas du meurtrier ou du dealer)?
Il y a quelque chose de bizarre dans ce discours...
Que vous nous disiez que l'ampleur de la pédophilie est fortement exagérée, je veux bien le croire.
Mais plus ou moins écrire que c'est l'animosité envers la pédophilie qui est le problème, ça fait désordre.
Excusez dans ce cas, si ma formulation prête à confusion. Je vais tâcher de reformuler:
Par "animosité envers la pédophilie", j'entends cette sorte de réaction que j'ai parfois constaté, même auprès de personnes pourtant opposés à toutes sortes de violences: cela va bien au-delà de la réaction "la place d'un pédophile est en prison ou en centre de soins", qui est une réaction parfaitement normal et sensée.

Ainsi, j'ai vu des personnes, pourtant opposés à la peine de mort, devenir beaucoup plus "souple" quand il s'agissait d'un cas de pédophilie (que la personne soit passé à l'acte ou non).
En terme général, les affaires (avérées) de pédophilie sont principalement des affaires de viol, non de meurtre: pourtant, la réaction n'est pas forcément la même s'il s'agit d'un violeur "lambda".
Cela a sûrement rapport avec la façon dont la société perçoit l'enfant dans notre culture: un sociologue et/ou un psychologue pourrait nous éclairer.

On part du principe qu'un malfaiteur ayant purgé sa peine a payé sa dette envers la société et peut recommencer une nouvelle vie (de préférence, sans retour vers ses anciennes activités criminelles), même dans le cas d'un meurtrier (avec en moyenne 30 années de réclusion - c'est plus long mais c'est faisable). Pourtant, ce mécanisme ne semble pas s’appliquer au pédophile: les gens ont vite tendance à sauter à la conclusion "seule la mort ou la mutilation peuvent payer ses actes".
Et, cela suit après la libération de l'incriminé: aux USA, par exemple, des milices se sont mises en place afin d'alerter les population lorsqu'un ancien condamné pour faits de pédophilie emménage dans le coin et à crier haut et fort le moindre de ses mouvements. Cela a pour effet d'empêcher complétement la personne de se réinsérer.

Cette "animosité" est à l'origine de tout le problème, pas seulement lorsqu'il est question de punir le pédophile: par exemple, la notion de présomption d'innocence semble parfaitement inopérante dans les affaires de pédophilie -du point de vue de la population, pas de la loi: cela a conduit aux drames dont j'ai parlé plusieurs posts avant, avec le cas d'Outreau et d'autres affaires similaires.

S'indigner d'un acte pédophile est une réaction saine, comparable au dégoût que ressent un citoyen devant le meurtre ou la torture. Mais vouloir lyncher à vue tout présumé pédophiles est une réaction entièrement émotive et ne permet donc pas de traiter le problème (et risque au contraire, d'en multiplier les impacts). Avec des problèmes complexes, il faut agir de manière dépassionnée, c'est une règle d'or en matière de Droit et de Criminologie.
En espérant avoir été plus clair. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1124
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Dim 27 Avr - 23:21

Ce que vous omettez de dire, c'est que le pédophile, comme le serial killer, est généralement récidiviste, mais ça, bien sur, ça n'entre pas en ligne de compte pour vous, le pédophile est avant tout une "victime de la société", n'est ce pas ?  flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1404
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Ven 9 Mai - 11:34

Pierrot (lunaire) a écrit:
Ce que vous omettez de dire, c'est que le pédophile, comme le serial killer, est généralement récidiviste, mais ça, bien sur, ça n'entre pas en ligne de compte pour vous, le pédophile est avant tout une "victime de la société", n'est ce pas ?  flower
Je vous avez pas déjà conseillé d'arrêter les procès d'attention? Je n'ai dit nul part que le pédophile était une victime de la société.

Quand à la récidive, il me semble également avoir dit que le coup du "monstre de fait-divers" était rare: vous confondez "pédophilie" et "agression sexuelle", hors, nombre d'affaires de pédophilie (notez que je parle des affaires avérées) concernent la possession d'image pédopornographiques (donc, sans agression sexuelle de la part du prévenu).
Et tous ne récidivent pas. Le dernier chiffre que j'ai lu parle d'1 récidiviste pour 8 (ou 73% qui ne récidivent pas, ça dépend des sources).

Le principal problème du traitement reste les différences constatées entre les individus soignées: il est difficile d'harmoniser et perfectionner une procédure sur le champs psychiatrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1124
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Dim 11 Mai - 17:08

Mais oui, mais oui, c'est comme la délinquance, elle regresse depuis quelques années, et d'ailleurs, on avait une délinquance équivalent (allez, osons, pire !) il y a 50 ans... drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysaline de Montmirail
Duchesse
avatar

Messages : 2763
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Dim 18 Mai - 21:37

EXCLUSIF. Le document confidentiel qui accable Najat Belkacem

Najat Vallaud-Belkacem a demandé secrètement à des responsables syndicaux et patronaux de signer un texte qui devait être publié dans la presse, pour défendre la théorie du genre.

Théorie du genre. Après avoir menti aux Français sur la théorie du genre à l’école, Najat Vallaud-Belkacem, ministre déléguée des Droits des femmes, tente désespérément de se raccrocher aux branches en faisant signer aux partenaires sociaux, une tribune rédigée…par son propre cabinet !

Valeurs actuelles révèle aujourd'hui les méthodes utilisées par Najat Vallaud-Belkacem et son cabinet. Loin de vouloir mettre un terme à la polémique sur la théorie du genre, le gouvernement tente coûte que coûte de l’imposer. Et cette fois en mouillant les partenaires sociaux, pourtant étrangers à ce débat.

La teneur du document

Il est proposé à des organisations de plusieurs sensibilités (CFDT, FO, CGT, CFTC, Medef entre autres), de cosigner un texte, défendant les ABCD de l'égalité. Les ABCD, très critiqués depuis le succès de La Manif Pour Tous du dimanche 2 février, ont pour but d'inculquer aux enfants la théorie du genre, de manière déguisée.

Intitulé « Nous ne ferons pas l’égalité dans l’emploi sans un apprentissage de l’égalité à l’école ! » le texte explique que « la transmission d’une culture de l’égalité ne peut se faire, aujourd’hui comme hier, sans aborder la question de l’égalité entre les filles et les garçons, l’égalité entre les femmes et les hommes ». En d’autres termes, en expliquant la théorie du genre à des enfants de CP.

Transformer la société

Le but de Belkacem : que le Gender devienne réalité.  « Ce n’est évidemment pas une question de théorie. C’est une nécessité démocratique mais c’est aussi un impératif pour lutter et annuler des inégalités professionnelles ».

Le dernier paragraphe rédigé par les services de la ministre est clair : « nous soutenons l’esprit et la démarche des ABCD de l’égalité » !

Une tribune signée par...le directeur adjoint de cabinet de Belkacem

Valeurs actuelles a pu consulter ce document. Il ressort de son étude que ce texte n’est pas l’œuvre des partenaires sociaux, mais qu’il a été rédigé par un proche conseiller de la ministre : Thierry Breton, chargé de l'égalité professionnelle à son cabinet. En outre, la dernière relecture du texte a été supervisée par Jérôme Teillard, directeur adjoint du cabinet de Najat Vallaud-Belkacem !

Matignon supervise l’opération

Contactés par Valeurs actuelles, certains cosignataires de cette tribune affirment l’avoir reçue directement par le cabinet du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

La pression de Belkacem

Afin de faire signer son manifeste par le plus grand nombre de représentants d'organisations sociales, le cabinet de Belkacem a fait savoir aux potentiels signataires que certains ont déjà donné leur accord pour signer le texte. Et qu’il faut aller vite !

http://www.valeursactuelles.com/politique/exclusif.-document-confidentiel-qui-accable-belkacem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1404
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Lun 19 Mai - 11:40

L'article a écrit:
Il est proposé à des organisations de plusieurs sensibilités (CFDT, FO, CGT, CFTC, Medef entre autres), de cosigner un texte, défendant les ABCD de l'égalité. Les ABCD, très critiqués depuis le succès de La Manif Pour Tous du dimanche 2 février, ont pour but d'inculquer aux enfants la théorie du genre, de manière déguisée.
Valeurs Actuelles ou, dans le cas présent, comment faire de la désinformation Rolling Eyes : les ABCD de l'égalité (qui, en fait de "très critiqués", n'ont été critiqué que par les gens qui n'y ont rien compris) concernent l'égalité entre hommes et femmes et vise à lutter contre le sexisme et les stéréotypes.
(j'en ai déjà fait tout un développement quelques post plus haut - ou sur une autre page du sujet)

Du même coup, j'en déduis aussi que ce fameux "document confidentiel"... n'a rien de confidentiel. Tout le monde sait que les ABCD de l'égalité sont pilotés par le gouvernement et il est assez normal qu'un partenariat se noue avec des organismes non étatiques, afin de mettre en avant le projet.
J'imagine donc que Valeurs Actuelles confond "confidentiel" avec "n'ayant pas fait l'objet de publicité".

L'article a écrit:
Intitulé « Nous ne ferons pas l’égalité dans l’emploi sans un apprentissage de l’égalité à l’école ! » le texte explique que « la transmission d’une culture de l’égalité ne peut se faire, aujourd’hui comme hier, sans aborder la question de l’égalité entre les filles et les garçons, l’égalité entre les femmes et les hommes ». En d’autres termes, en expliquant la théorie du genre à des enfants de CP.
Donc, si je suis leur idée, si je paye mes salariées au même niveau que mes salariés, que je place des femmes à des postes à haute responsabilité compte-tenues de leurs compétences propres, je définit le sexe du candidat comme étant secondaire lors d'un entretien d'embauche, que j'évite les remarques du style "Je vous prend pas, vous allez tomber enceinte" ou "Déguerpissez, c'est pas un boulot de fille"...
je fais de la "théorie du genre"?! cyclops

Ps: Tant que j'y suis, je me permet de corriger une erreur de ma part:
Moi-même a écrit:
En terme général, les affaires (avérées) de pédophilie sont principalement des affaires de viol, non de meurtre: pourtant, la réaction n'est pas forcément la même s'il s'agit d'un violeur "lambda".
Je voulais bien sûr parler des affaires avérées d'agression sexuelles dans le cadre de la pédophilie.
(Mieux vaut tard que jamais) Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1124
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   Mar 20 Mai - 8:34

Et donc Eurynome propose qu'on rajoute un volet à "l'ABCD de l'égalité" : Il faut arrêter de considérer un viol pédophile comme pire qu'un viol sur un(e) adulte ! Halte à la discrimination, les enfants ont le même droit de se faire violer que les adultes, et les pédophiles ont autant le droit de violer que les autres !  cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rumeurs à l'école   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rumeurs à l'école
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Entrée à l'école sans BCG : comment faire ?
» [Divers écoles de spécialité] École des Pilotes de la Flotte à St Malo 35
» BE - batiments-école du type Léopard
» Centenaire de la première école Maria Montessori
» 1930. Le patois Normand à l'école.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché de Montmirail :: Débats :: Actualités-
Sauter vers: