Duché de Montmirail

Forum politique et rpg
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le FN, cette maladie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1062
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Le FN, cette maladie...   Jeu 27 Mar - 17:21

24/03/2014 
Tribune du blogueur “À moy que chault !” 


 Lorsque l’on entend, à l’occasion d’une soirée électorale comme celle d’hier, les commentateurs politiques et autre spécialistes aussi autoproclamés qu’indéracinables évoquer le cas du mouvement de Marine Le Pen, on comprend bien que le Front National n’est pas un parti – avec des candidats, un programme, des projets et des électeurs pour souhaiter l’application de ceux-ci – mais bien un symptôme, le stigmate d’un mal aussi terrible qu’incontrôlable, une sorte de calamité supra-naturelle qui s’abat sur le pays comme la vérole sur le bas clergé et qu’on ne peut chercher qu’à endiguer et contenir à défaut de pouvoir l’éradiquer. Les titres des débats sont ainsi particulièrement éloquents : « Front National : A qui la faute ? » (Quel est l’encul.é qui m’a refilé ce virus?), « Percée du FN : le malaise » (Vite, mes sels et un CD de Yannick Noah ou je tourne de l’œil !)… D’ailleurs le FN « monte », « grimpe », un peu comme une araignée sombre et velue souillant la peau immaculée de Marianne/Ivana Shevchenko…

Contrairement à celui de l’UMP et du PS, où même du Front de Gauche, l’électeur du FN n’est pas un citoyen éclairé et responsable qui, en bon démocrate, choisit en son âme et conscience un candidat qui lui semble être le plus à même de servir efficacement et honnêtement l’intérêt général. Non, c’est un individu « en souffrance », guidé par ses peurs et ses « phobies », qui exprime sa « protestation » au travers d’un « cri de détresse » adressé au camp du Bien dont il ne s’exclut que temporairement, dans l’attente d’être « entendu » par les tenants de l’esthablissement qui le sodomisent affectueusement et républicainement depuis 40 ans mais qui sont tout à fait fait prêt à changer la couleur ou le goût de la capote. Bref, ce sont des sortes d’ados en révolte doublés de malades dépressifs pour qui on remplacerait bien l’isoloir par un cabinet de psy. En attendant la cellule capitonnée.






http://amoyquechault.over-blog.com/2014/03/le-fn-cette-maladie.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1318
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Le FN, cette maladie...   Ven 28 Mar - 20:08

Hé hé, ça me rappelle quand il y avait le second tour de la présidentielle, avec Jacques Chirac et Jean-Marie Le Pen.
C'est limite si il y avait pas des trucs du genre:
"-Attention, voter Le Pen tue les ours polaires et agrandit le trou dans la couche d'ozone!"
-"Le Pen tue des petits chats et rackette des grands-mères!"... afro 
Dans le temps, y en avait aussi pour l'extrême gauche (le Parti Communiste, à l'époque). Mais bon, depuis la chute de l'URSS, difficile de ressortir "Si ils passent, les chars de l'Armée Rouge envahiront le pays!"... Quand on y pense, c'est p'tét pour ça qu'ils ont fait des p'tits scores, après.

Remarque, quand on y pense, ce système n'a pas vraiment changé. C'est juste que ça s'est généralisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le FN, cette maladie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je pensais être une femme intelligente et que j allais pouvoir l aider à combattre cette maladie
» Maladie des hortensias
» Besoin de trouver un ral qui s'approche le plus de cette photo!
» Agoraphobie, phobie sociale: Maladie ou trouble du comportement?
» Régie interne et maladie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché de Montmirail :: Débats :: Actualités-
Sauter vers: