Duché de Montmirail

Forum politique et rpg
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Sam 25 Oct - 13:35

Selon le sinistre et risible domenach qui sévit sur I-télé et la bobosphère, ceux qui sont contre cette "oeuvre" sont limite des nazis, osons le mot !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1363
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Dim 26 Oct - 16:57

Pierrot (lunaire) a écrit:
Selon le sinistre et risible domenach qui sévit sur I-télé et la bobosphère, ceux qui sont contre cette "oeuvre" sont limite des nazis, osons le mot !
En même temps, le groupe qui s'en ai pris en premier à l’œuvre était le Printemps Français, un groupuscule tendance "fasciste". Rolling Eyes
Et que les opposants les plus virulents à ce projet ont démontré tout leur courage en agressant publiquement l'artiste et en saccageant l’œuvre durant la nuit.

"« Qu’est-ce que l’Art ? » demanda un jour Platon à ses disciples.
« Votre beau verbe ! » répondit aussitôt Fayos, son élève du premier rang.
Après s’être vertement fait claquer la face à coups de sandalettes par ses petits camarades, Fayos leur laissa la parole et l’un après l’autre, ils évoquèrent qui la poésie, qui la peinture, qui le théâtre… par contre, le cinéma, rien. Ce qui prouve bien que pour être un disciple de Platon, il fallait être un sacré petit jean-foutre.
Si ce jour là, les discussions furent agitées, le plus étonnant fut de voir ce débat traverser le temps et l’espace pour réapparaître à Paris par un beau jour d’octobre 2014, agitant l’onde grise de nos quotidiens de la mauvaise brise du n’importe quoi.

Mais, revenons plutôt sur les faits.

Le 16 octobre 2014, on gonfle, Place Vendôme, une immense structure verte en forme d’arbre intitulée Tree, en tant qu’oeuvre présentée hors les murs de la Foire Internationale d’Art Contemporain, F.I.A.C. A ne pas confondre avec les F.R.A.C, les Fonds Régionaux d’Art Contemporain, dont la mission est d’acheter des trucs dont personne ne veut pour les mettre dans des endroits où on l’espère, personne ne les verra.
Pour l’anecdote, j’ai découvert les F.R.A.C le jour où, sortant de mon bureau, je suis tombé nez à nez avec un nain de jardin à demi-fondu déposé devant ma porte.
Si j’ai d’abord pensé à une énième menace de mort, j’appris par la suite qu’il s’agissait d’une oeuvre d’art contemporain constituée de « nains de jardin fondus au four » louée par le propriétaire des locaux (véridique).
F.R.A.C, je sais qu’il te manque un nain. Ne le cherche pas. Après avoir renommé « Napalmito » la pauvre chose devant ma porte qui semblait m’implorer de la tuer, je lui ai fourni un enterrement de première classe. Le nain repose donc désormais au fond d’un jardin comme celui qu’il n’aurait jamais dû quitter, enterré juste à côté d’une étudiante serbe. Ou croate. Je ne suis plus sûr, mais en même temps, les gens parlent toujours trop vite et articulent peu quand on les menace avec une pelle.

Mais revenons à notre sujet.

Alors que le Tree est gonflé Place Vendôme, quelqu’un d’autre, visiblement lui aussi gonflé Place Vendôme, surgit de la foule et décoche trois coups dans la margoulette de Paul MacCarthy, l’auteur du Tree, au motif qu’il n’est « Pas Français« .
Je te comprends, camarade. Moi aussi, j’en ai marre de ces Foires Internationales où l’on retrouve des internationaux. Honteux, on vous dit.

Mais passons.

Car une fois l’arbre gonflé, la polémique peut débuter, et partir de la poubelle du net : Twitter (c’est comme 4Chan, mais avec des journalistes dessus).
Aidés par leur science ancestrale du plug anal, les amis du Printemps Français se sont donc indignés sur le fait que cet arbre (auquel l’artiste a volontairement voulu donner une double apparence) n’avait rien à faire ici, tant comme chacun sait, la localisation normale d’un plug anal est explicitée dans son intitulé.
C’était donc parti pour une guerre de Tweets aussi courte qu’inintéressante, qui s’est achevée par une attaque sur le terrain de mystérieux individus qui ont tout simplement débranché l’oeuvre.

Résultat ?

Deux jours après son inauguration, l’oeuvre était remballée par l’artiste. Avec d’un côté, un triomphe de débilous, et de l’autre côté, des arguments tout aussi intelligents comme la directrice artistique du F.I.A.C qui n’a pas hésité à lâcher : « A quoi sert l’art si ce n’est de troubler, de poser des questions, de révéler des failles de la société ?«
Visiblement, quelqu’un a été enfermé trop longtemps avec des artistes pipeauteurs. Non parce qu’aux dernières nouvelles, l’art pouvait faire plein d’autres trucs. Majoritairement, même. Mais bon, hein, on ne va quand même pas utiliser de vrais arguments, on risquerait de convaincre quelqu’un.

Du coup, posons-nous la question :

Qu'est ce que l'Art?

L’Art, pour couper court à 98,9% des débats à ce sujet afin de savoir si faire caca sur le tapis peut être qualifié d’oeuvre ou non, est en réalité, je crois, l’exact opposé de ce pourquoi on se tape sur le museau dans les médias qui vont bien.
En fait, si je devais le définir, je dirais que l’art est non pas dans les doigts de l’artiste mais dans les yeux du spectateur (Chhht, je sais).
Ainsi, lorsque la fille de ma voisine ramène un dessin de l’école, c’est assez objectivement à chier. Pourtant, ma voisine, elle, trouve cela merveilleux et n’hésite pas à accrocher au mur cette croûte faite au feutre fluo et dans lequel le personnage supposé représenter maman fait à peu près deux fois la taille de la maison.
Deux fois la taille de la porte aurait suffit, dirais-je bien volontiers, mais ma voisine lit peut-être ce blog en cachette alors je vais feindre l’innocence et continuer à profiter de ses trop-pleins de muffins. Bref.

Ce qui pose la question : quand un mec pose un cube sur une table, peint un tableau blanc en blanc ou commande un arbre géant en plastique et qu’il dit que c’est de l’art, est-ce de l’art ?
Quand on compare des chiottes signées et le plafond de la chapelle Sixtine, peut-on parler d’oeuvre dans les deux cas ?
Quand on parle de Pierre Desproges et de Gad Elmaleh, peut-on tous les deux les qualifier d’humoristes de la même manière ? Enfin, quand Nicolas Cage tourne dans un film, doit-on parler de 7e art ou de blague scatophile ?
En fait, je ne sais pas vous, mais moi en général, les qualificatifs, j’ai toujours eu la vague impression – mais je peux me tromper – qu’ils avaient vachement plus de sens quand ils étaient donnés par autrui que lorsqu’ils étaient proclamés.
Ainsi, un mec peut se pointer devant vous et dire « Je suis artiste » et « La chaussure posée sur ma tête est une oeuvre« , ça revient à peu près au même que de dire « Je suis beau. » et « La lèpre qui ravage mon visage est la plus belle chose que tu aies jamais vue. »

A moins de faire en même temps des passes magnétiques et d’agiter un pendule, logiquement, le mec n’est pas plus un artiste ou sa chaussure une oeuvre que s’il y a des gens pour le décider. Et encore, ça ne sera valable que pour eux.
D’ailleurs, juste comme ça : c’est ainsi qu’on a commencé à distinguer artisans et artistes, à savoir sur la qualité de leurs œuvres.
Si en passant devant un mur, les gens faisaient « Wouaaaah ! » c’était une oeuvre, s’ils ne remarquaient rien ou trouvaient ça moche, ce n’en était pas une.
C’est comme ça que l’on distinguait Michel-Ange d’un peintre en bâtiment. Mais bon, hein, si en plus il faut être reconnu… merde, depuis quand faudrait-il bien faire son travail pour avoir le droit à de la reconnaissance ? Hein ? Bande de fascistes !

Cela dit, l’art obtient aussi des super pouvoirs avec le temps : ainsi, plus un truc est ancien, plus il compense sa qualité par une sorte de légitimité magique.

Bondissons dans le temps et allons donc en 12 500 avant Djizousse, au paléolithique supérieur et plus particulièrement du côté de la grotte du Castillo, en Espagne.
C’est un jeudi, il est 17h15, et on se fait un peu chier.
Lorsque soudain, Grutz, chasseur local, décide de coller sa main sur la paroi de la grotte puis de frotter autour avec des restes du paléo-chorizo de midi.
Résultat, apparaît sur la paroi de la grotte une merveilleuse impression en négatif de sa main. Groñion, qui était à côté en train de polir une pierre, lance donc le premier débat sur l’art de l’histoire, que je vous traduis directement du Greugreu, le langage de l’époque (que seuls les Hollandais ont conservé) :

« Mais ? Putain Grutz, qu’est-ce que tu fous ?
- De l’art !
- Qu’est-ce que c’est que cette connerie ? Tu vas tout de suite effacer ta saloperie du mur !
- Non, c’est une oeuvre.
- Et c’est aussi là que je dors, alors tu m’effaces ça tout de suite ! Est-ce que moi je viens dessiner des conneries sur ta paillasse ? En plus c’est pas une oeuvre, ou je sais pas quoi, parce que je peux faire pareil !
- Ahaha, le truc typiiiiique du mec qui n’y pige rien ! Groñion, mon vieux, tu es un fat. 
- Tiens regarde, passe moi le paléo-chorizo. Et… hoooop ! Pareil !
- Non, c’est pas pareil. Là c’est une copie. Tu me dois des droits.
- Que… attends, j’en refais encore une mais avec le pouce orienté différemment ! Ahaha, et voilà ! Une oeuvre ! Originale et tout !
- Dadaïste ! Comment oses-tu ?
- Da… quoi ? Bon écoute, tu nous fais chier.Même ma fille peut le faire. Grügrüte !
- Oui Papa ?
- Fous ta main là.
- Mais qu’est-ce que… beeeh, c’est tout gras !
- Alors ? Alors ? Grutz ? Ah, tu ne dis plus rien ? Tu boudes, hein ? 
- Je ne suis pas reconnu, vous êtes des rustres.
- Ouais, c’est ça, et après ta mort, on trouvera ça génial. Alors que t’es gentil, mais c’est juste du chorizo sur un mur. Maintenant, aide-moi, on a des pagnes à rafistoler. »


Essayez de faire la même chose aujourd’hui sur le mur de votre voisin en expliquant que c’est un hommage à nos origines lointaines, il y a de fortes chances que vous ayez simplement une main en négatif sur la margoulette en retour.
Mais là, c’est vieux donc de l’art. Enfin j’espère, sinon le Printemps Français va venir effacer tout ça en y voyant un lendemain de soirée Fist.


Le constat est donc celui-ci : l’art n’existe que pour son public.
Vous connaissez l’histoire : si un arbre tombe au fond des bois sans personne pour l’entendre, fait-il du bruit ?
Si Picasso peint un truc au fond des bois sans personne pour le contempler, fait-il une oeuvre ?
Ou fait-il simplement marrer les écureuils ? Et si Picasso fabrique une noisette de 250 kilos, devient-il un artiste pour les écureuils ?
Et puis d’abord, que foutrait Picasso avec 250 kilos de noix ? Encore, une noix de 250 kilos qui conduit une Picasso, on en croise plein sur le périph’, mais au fond des bois ?
Et puis qu’est-ce que vous m’emmerdez, avec vos questions, d’abord ?


Du coup, il est assez amusant de constater que si l’art contemporain est devenu une gigantesque partie de Taboo à partir du moment où l’on ne veut pas passer pour un imbécile,  plus personne ne s’intéresse vraiment à la question de savoir si l’oeuvre en est une aux yeux du public ou non.
Ce qui est vaguement dommage, puisque débattre sur le reste, c’est un peu comme débattre de La Planète des Singes : Origines ; certains vous diront que c’est une oeuvre du 7e art, d’autre que c’est une sombre merde.
..."
Source: http://odieuxconnard.wordpress.com/

J'ai pas tout mis, je met le lien. Faut dire que y'a long de texte. study
Malgré quelques raccourcis, je trouve que l'article soulève des points intéressants sur ce domaine si difficile à cerner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Dim 26 Oct - 18:48

J'en étais sur ! Very Happy


Tout opposant à cette "oeuvre" est un nazi, et "qui sommes nous pour juger ce qui est de l'art ?" ! Bravo ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1363
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Lun 27 Oct - 19:30

Hum, vous auriez le passage où Domenach parle de cette affaire?
Histoire de voir s'il utilise vraiment le terme "nazi" et comment il qualifie un "opposant à l’œuvre"....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysaline de Montmirail
Duchesse
avatar

Messages : 2590
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Lun 27 Oct - 21:14

Le point Godwin est de Fleur Pellerin :

    Fleur Pellerin a dénoncé la destruction de l'œuvre de Paul McCarthy qui était installée sur la place Vendôme à Paris. La ministre de la culture s'est aussitôt fait recadrer sur Twitter.

    Depuis jeudi et l'installation d'une œuvre d'art crée par Paul McCarthy, la place Vendôme de Paris fait beaucoup parler. Il faut dire que cette sculpture gonflable, qui a été baptisée "Tree" par l'artiste et est censée représenter un arbre, a été comparée par beaucoup à un plug anal géant et a fait le tour du net. A tel point que le hashtag #PlugGate est parmi les sujets les plus discutés en France sur Twitter depuis la fin de semaine. Dans la nuit de vendredi à samedi, l'installation a été vandalisée et en partie dégonflée et hier matin, l'œuvre d'art a définitivement été désinstallée. "Devant la violence de certaines réactions, l'artiste s'inquiète de potentiels débordements lors du remontage de l'œuvre," a ainsi expliqué la Foire internationale d'art contemporain dans un communiqué publié samedi.

    La destruction de l'œuvre de Paul McCarthy a aussitôt fait réagir Fleur Pellerin, qui a fermement condamné ce geste sur Twitter. La ministre de la culture a déclaré qu'il s'agissait d'une "atteinte insupportable à la liberté de création" et a dénoncé le fait que "certains souhaiteraient volontiers le retour d'une définition officielle de l'art dégénéré". Des propos que Henry-Jean Servat a aussitôt commenté sur son propre compte Twitter, déclarant qu'il "aurait préféré que Fleur Pellerin twittât au moins une fois sur la disparition de Marie Dubois plutôt que trois sur celle du 'plug anal'". La journaliste Judith Waintraub a également évoqué le sujet et les déclarations de la ministre de la culture, déclarant que "la palme d'or" revenait à Fleur Pellerin qui "évoque le nazisme à propos du #PlugGate".


http://www.closermag.fr/people/politique/fleur-pellerin-denonce-la-destruction-de-l-oeuvre-de-paul-mccarthy-et-se-fait-r-416612
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Mar 28 Oct - 16:35

Eurynome a écrit:
Hum, vous auriez le passage où Domenach parle de cette affaire?
Histoire de voir s'il utilise vraiment le terme "nazi" et comment il qualifie un "opposant à l’œuvre"....

Rectification, lui parle des "maboules, des "réactionnaires obscurantistes", et des "bras armés du zemmourisme" ainsi que "d'obscurantisme en marche"...Ensuite on évoque cette chère ministre qui elle a parlé de nazis...


Et le "superbe" domenach reprend bien sur "l'argument", je cite : "Qui vous êtes pour dire que c'est de l'art ou c'en est pas" cheers



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1363
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Mar 28 Oct - 19:38

Ysaline de Montmirail a écrit:
Le point Godwin est de Fleur Pellerin...
Me disait bien aussi, qu'une bourde comme ça, ça pouvait venir que d'un ministre... Razz
Pierrot (lunaire) a écrit:
Rectification, lui parle des "maboules, des "réactionnaires obscurantistes", et des "bras armés du zemmourisme" ainsi que "d'obscurantisme en marche"...Ensuite on évoque cette chère ministre qui elle a parlé de nazis...
Ben...
"Maboules", "réactionnaires obscurantistes", "bras armé du zemmourisme"...

Honnêtement, si le verbe est fort, je trouve que a définit assez bien le Printemps Français et autres groupuscules du même genre.


Quand à "l’obscurantisme en marche" - alerte quasiment aussi usitée que "la décadence en marche" - , rappelons que l'artiste a été agressé lors de la mise en place de l’œuvre et que l'objet a été saccagé durant la nuit qui a suivi...

Est-ce là une marque de civilité?
Agression et dégradation... Bizarrement, pas entendu beaucoup de condamnations de la part de ceux qui crient à la délinquance à tout bout de champs...


D'accord, en revanche sur la dernière phrase, "Qui vous êtes pour dire que c'est de l'art ou c'en est pas?", qui est une réponse trop facile. study
"Tree" était-il de l'Art? Etait-il une bonne œuvre d'art?
A mon sens, ce n'est pas vraiment la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Mer 29 Oct - 14:29

Donc tous ceux qui ont trouvé cet objet laid, lamentablement provocateur et vulgaire sont coupables parce que UN allumé à giflé "l'artiste" ? Bel amalgame, fianlement ça vaut bien les nazis de la ministre...

Sinon, l'objet a été "saccagé" ? Ah oui, ils ont dégonflé le plug, c'est la nuit de cristal bis... pale


P.S : Et Zemmour n'est pas le porte parole du printemps français ou autres groupuscules, que je sache...sauf pour la bobosphère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1363
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Lun 3 Nov - 17:19

Pierrot (lunaire) a écrit:
Donc tous ceux qui ont trouvé cet objet laid, lamentablement provocateur et vulgaire sont coupables parce que UN allumé à giflé "l'artiste" ?
D'où le fait que j'ai posé la question sur les "opposants": ceux qui trouvait ça laid ou idiot ou ceux qui en faisaient un véritable scandale.
Exemple: moi, je trouvais ça "peu esthétique" (parce que j'ai déjà vu du "laid" - Histoire des Arts au lycée - et ça en reste loin^^) mais pas spécialement plus provocateur que ça. Et sûrement pas au point d'exiger (en hurlant comme un possédé) que l’œuvre soit retiré.
Ou au point d'applaudir quand elle est dégradée durant la nuit, au mépris des règles élémentaires de société.

Il y a une différence entre le mec qui s'en fout, le mec qui trouve ça laid mais avec un sens, le mec qui trouve ça laid et idiot et le mec pour qui la présence de l’œuvre est insupportable.

Pierrot (lunaire) a écrit:

P.S : Et Zemmour n'est pas le porte parole du printemps français ou autres groupuscules, que je sache...sauf pour la bobosphère...
Nope, c'est juste le chantre de "la lutte contre la bien-pensance", de "la dénonciation de la décadence", ... En gros, le maître à penser indirect de pas mal de monde. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Mar 4 Nov - 16:34

Eurynome a écrit:
Moi, je trouvais ça "peu esthétique" mais pas spécialement plus provocateur que ça. Et sûrement pas au point d'exiger (en hurlant comme un possédé) que l’œuvre soit retiré.
Ou au point d'applaudir quand elle est dégradée durant la nuit, au mépris des règles élémentaires de société.

Il y a une différence entre le mec qui s'en fout, le mec qui trouve ça laid mais avec un sens, le mec qui trouve ça laid et idiot et le mec pour qui la présence de l’œuvre est insupportable.

Sauf que cet "artiste" n'en est pas à son premier coup, échantillon de ses "oeuvres" :
































Et enfin une ultime "oeuvre" intitulée par l'artiste" : " Black Plug, Butt Plug de 2007 :







Article complet et détaillé ici :

http://www.les-crises.fr/godemiche-vendome/



Mais c'e n'est pas laid, nooon, la laideur n'est que dans les yeux de ceux qui, on se demande bien pourquoi, ont pu faire une analogie avec un plug anal...rabbit


Eurynome a écrit:
Pierrot (lunaire) a écrit:
P.S : Et Zemmour n'est pas le porte parole du printemps français ou autres groupuscules, que je sache...sauf pour la bobosphère...
Nope, c'est juste le chantre de "la lutte contre la bien-pensance", de "la dénonciation de la décadence", ... En gros, le maître à penser indirect de pas mal de monde. study


De "pas mal de monde" faut voir, et puis est il leur "maitre à penser" ou juste "celui qui exprime devant les médias ce qu'ils pensent" ? Dans tout les cas, ça ne fait de lui ni un skinhead ni un nazi... study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1363
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Mer 5 Nov - 18:06

Pierrot (lunaire) a écrit:
Sauf que cet "artiste" n'en est pas à son premier coup, échantillon de ses "oeuvres" :...
Bonne petite "Madeleine de Proust" que vous me postez là. Oui, effectivement, je pensais un peu à certains de ceux-là.


Mais du coup, ça appuie ce que je dis: "Tree" est extrêmement soft comparé à certains de ces précédents travaux.
D'ailleurs, exercice amusant: repérer le nombre d'objet "phallique" dans la vie de tous les jours. Si, si, je vous assure. study 
Du coup, le plug anal de 20 mètres de haut...
Pierrot (lunaire) a écrit:

Mais c'e n'est pas laid, nooon, la laideur n'est que dans les yeux de ceux qui, on se demande bien pourquoi, ont pu faire une analogie avec un plug anal...
"C'est une œuvre qui restera dans annales!" geek 
Ok, l'était facile celle-là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Mer 5 Nov - 20:31

Eurynome a écrit:
Du coup, ça appuie ce que je dis: "Tree" est extrêmement soft comparé à certains de ces précédents travaux.

Sauf que ses travaux précédents n'ont pas été exposé en pleine rue à Paris...Là, un plug anal place Vendôme, quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1363
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Ven 7 Nov - 17:29

Certes, mais ce n'est pas vraiment le genre de réflexion qu'aura un gamin à la vue de l’œuvre*... quand aux adultes, ils en ont vu d'autre.
On a vu plusieurs fois des préservatifs géants lors des journées mondiales de lutte contre le sida.

Le plug anal ressemble à un sapin mais il évoque aussi les tours et les minarets. Oui, quand je pensais aux objets phalliques, les tours et gratte-ciels y figuraient en bonne place.*2

Et puis:
"On a bien eu un pénis dans le château de la Petite Sirène"... clown

*Quoique les gamins de nos jours sont drôlement bien informés...
*2: Le terme "Érection" existe aussi en architecture et de l’aveu même des personnes concernées, la course au gratte-ciel le plus haut (paraît que le prochain va être en Chine) est basiquement "un concours de quéquette".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Dim 9 Nov - 14:18

Mouais, même réaction que le bobo de mauvaise foi dans le reportage télé... Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysaline de Montmirail
Duchesse
avatar

Messages : 2590
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Dim 9 Nov - 20:04

Eurynome a écrit:
On a vu plusieurs fois des préservatifs géants lors des journées mondiales de lutte contre le sida.

Mais c'était en rapport avec le thème et tout de même pas présenté comme une oeuvre d'art....

Citation :
Le plug anal ressemble à un sapin mais il évoque aussi les tours et les minarets. Oui, quand je pensais aux objets phalliques, les tours et gratte-ciels y figuraient en bonne place.

N'importe quelle hampe de drapeau est phallique, à ce compte.

Citation :
Le terme "érection" existe aussi en architecture et de l’aveu même des personnes concernées, la course au gratte-ciel le plus haut (paraît que le prochain va être en Chine) est basiquement "un concours de quéquette".

Je ne pense pas que faire un concours de surface de bâtiment en construisant du plus grand que le Pentagone exige les mêmes prouesses techniques que de faire un concours dans la hauteur avec une recherche de matériaux légers pour que les premiers étages ne s'écroulent pas sous la masse des étages supérieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1363
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Lun 10 Nov - 18:53

Pierrot (lunaire) a écrit:
Mouais, même réaction que le bobo de mauvaise foi dans le reportage télé...
Pierrot (lunaire) a écrit:
Selon le sinistre et risible domenach qui sévit sur I-télé et la bobosphère, ceux qui sont contre cette "oeuvre" sont limite des nazis, osons le mot !
Pierrot (lunaire) a écrit:
P.S : Et Zemmour n'est pas le porte parole du printemps français ou autres groupuscules, que je sache...sauf pour la bobosphère...
Dit le mec qui criait à l'amalgame quelques post plus haut. Rolling Eyes
Amusant cette fixette.
Ysaline de Montmirail a écrit:
Citation :
On a vu plusieurs fois des préservatifs géants lors des journées mondiales de lutte contre le sida.
Mais c'était en rapport avec le thème et tout de même pas présenté comme une oeuvre d'art....
Ah, certes, mais:
-même réaction potentielle que pour le plug anal géant, en ce qui concerne les gamins:
"-Dis Papa, c'est quoi?
-Hum...ben... c'est un préservatif, ma chérie.
-Et ça sert à quoi?
-Hum... Oh, regardes! Le marchand de glace!"
-ça n'a pas été forcément du goût de tout le monde (l'une de ces installations avait subi des dégradations).


Ysaline de Montmirail a écrit:
N'importe quelle hampe de drapeau est phallique, à ce compte.
Et oui, on peut aller loin avec ça! Et c'est pas fini geek :



"Ce qui est magique avec l'Art, c'est qu'on ne voit plus le monde de la même façon." Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Lun 10 Nov - 20:24

Eurynome a écrit:
Pierrot (lunaire) a écrit:
Mouais, même réaction que le bobo de mauvaise foi dans le reportage télé...
Pierrot (lunaire) a écrit:
Selon le sinistre et risible domenach qui sévit sur I-télé et la bobosphère, ceux qui sont contre cette "oeuvre" sont limite des nazis, osons le mot !
Pierrot (lunaire) a écrit:
P.S : Et Zemmour n'est pas le porte parole du printemps français ou autres groupuscules, que je sache...sauf pour la bobosphère...
Dit le mec qui criait à l'amalgame quelques post plus haut. Rolling Eyes
Amusant cette fixette.

Bah un peu normal quand je lis ça...


Eurynome a écrit:
Ysaline de Montmirail a écrit:
N'importe quelle hampe de drapeau est phallique, à ce compte.
Et oui, on peut aller loin avec ça! Et c'est pas fini geek :



"Ce qui est magique avec l'Art, c'est qu'on ne voit plus le monde de la même façon." Twisted Evil



Perso, j'ai pas envie de voir le monde sous l'angle d'un plug anal, surtout si on me l'impose dans la rue, encore, si ils s'amusent à faire des expositions ou l'on est libre de se rendre ou pas, mais dans la rue, sur mes impôts de parigot en plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysaline de Montmirail
Duchesse
avatar

Messages : 2590
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Lun 10 Nov - 20:37

Eurynome a écrit:
Ysaline de Montmirail a écrit:
N'importe quelle hampe de drapeau est phallique, à ce compte.
Et oui, on peut aller loin avec ça! Et c'est pas fini geek

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1363
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Mar 11 Nov - 10:16

Pierrot (lunaire) a écrit:
Perso, j'ai pas envie de voir le monde sous l'angle d'un plug anal, surtout si on me l'impose dans la rue, encore, si ils s'amusent à faire des expositions ou l'on est libre de se rendre ou pas, mais dans la rue, sur mes impôts de parigot en plus...
Justement: l'artiste a joué sur la ressemblance des formes, mais il a intitulé son travail "Tree" et pas "Anal Plug".
Pour reprendre une des idées du texte que j'avais posté, l’œuvre existe par les yeux du spectateur: rien ne vous interdit de considérer que c'est un arbre et rien de plus.


«Tout est parti d’une plaisanterie : à l’origine, je trouvais que le plug anal avait une forme similaire aux sculptures de Brancusi, a-t-il expliqué au Monde. Après, je me suis rendu compte que cela ressemblait à un arbre de Noël. Mais c’est une œuvre abstraite. Les gens peuvent être offensés s’ils veulent se référer au plug mais, pour moi, c’est plus proche d’une abstraction.»


Pour l'histoire des impôts, si j'en crois Wikipédia, la FIAC est géré par l'OIP et Reed Expositions (deux sociétés commerciales) et la Co-FIAC (une association loi 1901).
Donc, à priori, il n'y a pas un rond de l’État ou de la Commune là-dedans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Mer 12 Nov - 11:07

Ah bon ? C'est la FIAC qui casque pour une "oeuvre" exposée dans la rue ? C'est nouveau ça...


Sinon, vu les antécédents de l'artiste, bien sur, seul le spectateur qui ose voir un plug anal dans son "oeuvre" a "l'esprit mal tourné", alors qu'il s'agit d'un innocent (et très bel) arbre de Noël, bien sur... flower Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysaline de Montmirail
Duchesse
avatar

Messages : 2590
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Mer 12 Nov - 22:16

Citation :
«Tout est parti d’une plaisanterie : à l’origine, je trouvais que le plug anal avait une forme similaire aux sculptures de Brancusi, a-t-il expliqué au Monde. Après, je me suis rendu compte que cela ressemblait à un arbre de Noël. Mais c’est une œuvre abstraite. Les gens peuvent être offensés s’ils veulent se référer au plug mais, pour moi, c’est plus proche d’une abstraction.»

C'est donc bien un plug avant d'être un sapin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1363
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Jeu 13 Nov - 18:00

Pierrot (lunaire) a écrit:
Ah bon ? C'est la FIAC qui casque pour une "oeuvre" exposée dans la rue ? C'est nouveau ça...
Ben, pas tant que ça.

N'importe qui peut exposer des trucs dans la rue, organiser certains évènements... Faut juste l'agrément de la mairie.
La FIAC s'occupe de la logistique et du local - d'ailleurs, si cet élèment appartient la commune, faut que la FIAC verse des sous.
Ysaline de Montmirail a écrit:
Citation :

«Tout est parti d’une plaisanterie : à l’origine, je trouvais que le plug anal avait une forme similaire aux sculptures de Brancusi, a-t-il expliqué au Monde. Après, je me suis rendu compte que cela ressemblait à un arbre de Noël. Mais c’est une œuvre abstraite. Les gens peuvent être offensés s’ils veulent se référer au plug mais, pour moi, c’est plus proche d’une abstraction.»
C'est donc bien un plug avant d'être un sapin...
Nope (enfin, d'après l'auteur), seulement à l'origine. Pour lui, c'est une sculpture abstraite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Ven 14 Nov - 14:28

Eurynome a écrit:
Pierrot (lunaire) a écrit:
Ah bon ? C'est la FIAC qui casque pour une "oeuvre" exposée dans la rue ? C'est nouveau ça...
Ben, pas tant que ça.

N'importe qui peut exposer des trucs dans la rue, organiser certains évènements... Faut juste l'agrément de la mairie.
La FIAC s'occupe de la logistique et du local - d'ailleurs, si cet élèment appartient la commune, faut que la FIAC verse des sous.

On croirait écouter (lire) un discours de Sarkozy ! Twisted Evil

Bref, qui casque ? Le cochon de citadin je présume ? Twisted Evil


Eurynome a écrit:
Ysaline de Montmirail a écrit:
Citation :

«Tout est parti d’une plaisanterie : à l’origine, je trouvais que le plug anal avait une forme similaire aux sculptures de Brancusi, a-t-il expliqué au Monde. Après, je me suis rendu compte que cela ressemblait à un arbre de Noël. Mais c’est une œuvre abstraite. Les gens peuvent être offensés s’ils veulent se référer au plug mais, pour moi, c’est plus proche d’une abstraction.»
C'est donc bien un plug avant d'être un sapin...
Nope (enfin, d'après l'auteur), seulement à l'origine. Pour lui, c'est une sculpture abstraite.


Mais oui, mais oui, et la marmotte...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1363
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Ven 14 Nov - 19:10

Pierrot (lunaire) a écrit:
Eurynome a écrit:
Pierrot (lunaire) a écrit:
Ah bon ? C'est la FIAC qui casque pour une "oeuvre" exposée dans la rue ? C'est nouveau ça...
Ben, pas tant que ça.

N'importe qui peut exposer des trucs dans la rue, organiser certains évènements... Faut juste l'agrément de la mairie.
La FIAC s'occupe de la logistique et du local - d'ailleurs, si cet élèment appartient la commune, faut que la FIAC verse des sous.
On croirait écouter (lire) un discours de Sarkozy ! Twisted Evil
Bref, qui casque ? Le cochon de citadin je présume ? Twisted Evil
Je ne vois pas ce qui pose problème - c'est pourtant simple:
la commune gère la ville, donc les rues et les infrastructures publiques - où on peut trouver des bâtiments dont le rôle est d'accueillir du public (salon de la culture nippone cette semaine, séminaire sur la filiale nucléaire le lundi d'après, foire du livre pour le week end, etc...).
Ce genre de bâtiment existe dans la plupart des communes - sa taille est d’ailleurs très variable.

C'est la commune qui finance son entretien... mais les organisateurs des évènements sont tenus de payer une somme sensé couvrir ce coût: il s'agit tout simplement de louer une salle.*

*Notez que j'écarte l'hypothèse que les locaux où a lieu la FIAC appartiennent aux sociétés organisatrices - donc visiblement tout à leur charge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    Ven 14 Nov - 20:09

Non mais nous parlons d'un plug anal géant qui n'est pas exposé dans les locaux loués par la FIAC, mais était exposé en pleine rue... drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un plug anal, c'est de l'art, ou du cochon ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Peterson's Perfect Plug
» Les tatouages !
» [Officiel] Salon VpV sur Plug.DJ
» Annemasse - Interpellation musclée au Perrier : les policiers provoqués et filmés.
» Pétition - Non à la Saint Cochon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché de Montmirail :: Débats :: Culture et philosophie-
Sauter vers: