Duché de Montmirail

Forum politique et rpg
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël selon la vision d'Eurynome...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1136
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël selon la vision d'Eurynome...   Mer 23 Déc - 17:26

Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël cauchemardesque...




.

À force de gommer les différences, de multiplier les règlements et d'aplanir les cultures, voilà à quoi pourrait ressembler Noël dans trente ans...


Par Marc Fourny





À quoi pourrait bien ressembler Noël dans trente ans en France ?


 
La famille attablée autour d'un foie gras prometteur, le sapin qui clignote, un feu ronflant dans la cheminée, les santons de Provence au garde-à-vous dans du papier rocher en attendant la naissance du petit Jésus... L'image d'Épinal d'un Noël bientôt révolu ? En exagérant un peu, et avec une pointe d'ironie, on pourrait supposer qu'on n'en est plus très loin, surtout si l'État, qui se mêle de tout sauf de l'essentiel, continue à nous casser les pieds.
À quoi pourrait bien ressembler Noël dans trente ans en France ? Disparue la crèche, cette manifestation gothique, dangereuse et tendancieuse, au nom de la laïcité et du "vivre ensemble". Même les églises n'oseront plus la dresser sur les parvis pour éviter toute polémique. Seuls les plus fervents catholiques, comme jadis sous la Révolution, oseront perpétuer encore la tradition au fond de leur salon. Le sapin ? Il est en plastique, interdiction de couper de vrais arbres, et tout juste toléré : pas d'étoile au sommet, qui pourrait rappeler celle de Bethléem, plus d'anges, ces créatures fantasques issues de textes sacrés, encore moins de guirlandes clignotantes, car les écologistes ont si bien oeuvré qu'il est désormais interdit, pour cause d'économies de bout de chandelle - c'est le cas de le dire -, d'utiliser ces serpentins électriques. Sans compter le sacro-saint principe de précaution qui a été brandi pour éviter tout risque d'incendie.

La messe de minuit désertée

Et la messe de minuit ? Cela fait belle lurette qu'on la déserte : il n'y a plus un curé à trente kilomètres à la ronde, on ne va pas brûler de l'essence pour aller se geler dans des édifices mal entretenus, faute de moyens et de fidèles. On pourra toujours regarder la cérémonie du Vatican retransmise en direct sur la Toile, car voilà bien longtemps qu'aucune chaîne de France n'a plus l'audace de la programmer sur son antenne. Et pour ceux qui sont adeptes des 
Heureusement, il reste les agapes, ce réveillon qui réveille les papilles et resserre, pour un temps, la famille dispersée. Mais, là encore, tout a changé : le foie gras est désormais interdit, le Sud-Ouest s'est définitivement reconverti dans le chocolat bio, l'État a finalement cédé face au combat mené par les défenseurs de la cause animale. Personne n'ose peler des clémentines et des oranges sur la majeure partie du territoire français depuis qu'on est tenu de manger local sous peine d'amende. Quant à la bûche de Noël, elle n'est plus à la mode : elle avait un côté chrétien dérangeant et rappelait avec trop de perversité l'agonie de nos forêts décimées...

"Il est né, le divin enfant", bien trop clivant

Au petit matin, les enfants se précipitent autour d'une cheminée décorative qui ne crépite plus depuis maintenant vingt ans : on n'a plus le droit de faire des feux de bois, trop polluants. Les chorales de circonstance entonnent encore timidement quelques chants, mais surtout pas "Il est né, le divin enfant" ou "Douce Nuit", bien trop clivant, on se reporte à la rigueur sur "Vive le vent" ou "Mon beau sapin". La Manécanterie des Petits Chanteurs à la croix de bois, rebaptisée à la hâte, a revu tout son répertoire et laissé les aubes au vestiaire. Saint Nicolas n'a plus le droit de cité à Strasbourg - un évêque qui distribue des bonbons, ça va pas la tête ? - et le père Noël se fait rarissime : ce vieillard autoritaire finissait par traumatiser les enfants, les psychologues ont fini par avoir sa peau. Sans compter que ses amples vêtements pouvaient cacher une bombe : bien trop dangereux pour un rassemblement, le costume est désormais proscrit dans les lieux publics.
Bref, Noël pourrait ressembler demain à une grande fête collective où seuls subsistent les cadeaux que l'on s'offre avec excitation autour d'une date symbolique, avec le vague souvenir qu'il s'agit d'un anniversaire. De qui déjà ? Chut, dire son prénom, c'est politiquement incorrect. Allez, joyeux Noël - pardon, joyeux décembre ! - quand même...


http://www.lepoint.fr/societe/joyeuses-fetes-dans-30-ans-un-noel-cauchemardesque-24-12-2014-1892187_23.php






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysaline de Montmirail
Duchesse
avatar

Messages : 2904
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël selon la vision d'Eurynome...   Mer 23 Déc - 22:03

Mais ça date de l'an dernier...

Une récente vague bleu marine peut faire penser que la fin n'est pas inéluctable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1438
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël selon la vision d'Eurynome...   Dim 27 Déc - 17:23

Je doute que la "vague bleu marine" ne s’intéresse à cet élément-ci study :

"le père Noël se fait rarissime : ce vieillard autoritaire finissait par traumatiser les enfants, les psychologues ont fini par avoir sa peau. Sans compter que ses amples vêtements pouvaient cacher une bombe : bien trop dangereux pour un rassemblement, le costume est désormais proscrit dans les lieux publics."
Un barbu, venu d'un pays lointain, qui s'introduit dans les maisons avec des paquets suspects, m'étonnerais que ça aille vu ce qui s'est passé ces derniers temps. cat

Pierrot (lunaire) a écrit:
Joyeuses fêtes: dans 30 ans, un Noël selon la vision d'Eurynome...
Spoiler:
 
Vous voulez que je rédige un "Noël selon Pierrot"? C'est pas triste non plus. Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1136
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël selon la vision d'Eurynome...   Dim 27 Déc - 18:43

Ce sont les barbus islamistes qui veulent de débarrasser du père Noël...Bizarre, bizarre, vous avez dit bizarre ? comme c'est bizarre... cyclops



Eurynome a écrit:
Vous voulez que je rédige un "Noël selon Pierrot"? C'est pas triste non plus.

 Ni triste ni original, mais classique.... study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1136
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël selon la vision d'Eurynome...   Lun 28 Déc - 17:00

Eurynome a écrit:
Je doute que la "vague bleu marine" ne s’intéresse à cet élément-ci study :

"le père Noël se fait rarissime : ce vieillard autoritaire finissait par traumatiser les enfants, les psychologues ont fini par avoir sa peau. Sans compter que ses amples vêtements pouvaient cacher une bombe : bien trop dangereux pour un rassemblement, le costume est désormais proscrit dans les lieux publics."
Un barbu, venu d'un pays lointain, qui s'introduit dans les maisons avec des paquets suspects, m'étonnerais que ça aille vu ce qui s'est passé ces derniers temps. cat


Eurynome serait il en fait un intégriste de Saint Nicolas du Chardonnet ? Shocked


On peut se poser la question quand on voit sa tirade sur le pauvre bon vieillard barbu, et que l'on (re)lit ceci :



On a brûlé le Père Noël !



Le 23 décembre 1951, l'effigie du Père Noël était brûlée devant le parvis de la cathédrale de Dijon... Une surprenante affaire qui témoigne des résistances du clergé face à un folklore d'inspiration païenne.

Que célébrons-nous à Noël ? La nativité du Christ, certes. Mais aussi bien autre chose, comme en témoigne tout un rituel qui n'a rien de chrétien.
L'Église ne s'y est pas trompée qui, au début des années 1950, tente en vain de résister. « Devant les enfants des patronages le Père Noël a été brûlé sur le parvis de la cathédrale de Dijon. » C'est par ce titre extraordinaire que France-Soir rend compte des événements survenus le 23 décembre 1951.
L'exécution publique a été décidée après que le Père Noël avait été condamné par le clergé « comme usurpateur et hérétique » . Un communiqué a été publié qui contenait ces mots : « Le Père Noël a été sacrifié en holocauste. A la vérité, le mensonge ne peut éveiller le sentiment religieux chez l'enfant et n'est en aucune façon une méthode d'éducation. »
Il y a cinquante ans, cette surprenante affaire — qui rappelle les manifestations anti-païennes du Moyen Age — partage la ville en deux camps. Et la veille de Noël, pour apaiser les esprits, la municipalité même si son maire, le chanoine Kir, se garde de prendre directement parti se charge de ressusciter le Père Noël en le faisant apparaître en haut des toits de l'hôtel de ville.
L'affaire fait grand bruit. La réprobation envers le clergé dijonnais est générale et les anticléricaux prennent la défense du Père Noël.









Eurynome se rangerait il donc du côté du clergé dijonnais CONTRE les anti-cléricaux ? What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1438
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël selon la vision d'Eurynome...   Dim 10 Jan - 14:08

Pierrot (lunaire) a écrit:
Eurynome se rangerait il donc du côté du clergé dijonnais CONTRE les anti-cléricaux ? What a Face
Je m'autocite: "Un barbu, venu d'un pays lointain, qui s'introduit dans les maisons avec des paquets suspects, [...] "
Rien à voir avec une histoire de paganisme, juste une histoire d'humour. rabbit

Bon, maintenant que les fêtes sont passées (et que j'ai échappé à la mort par indigestion), voyons de plus prêt ce texte.
L'article a écrit:
La famille attablée autour d'un foie gras prometteur, le sapin qui clignote, un feu ronflant dans la cheminée, les santons de Provence au garde-à-vous dans du papier rocher en attendant la naissance du petit Jésus... L'image d'Épinal d'un Noël bientôt révolu ?
Je cite Wiki: "L'expression « image d'Épinal » a pris au fil du temps un sens figuré, qui désigne une vision emphatique, traditionnelle et naïve, qui ne montre que le bon côté des choses." study
Donc, si on s'en tient à cette définition, le Noël traditionnel menacé de disparition n'a jamais vraiment existé, non?
L'article a écrit:
Disparue la crèche, cette manifestation gothique, dangereuse et tendancieuse, au nom de la laïcité et du "vivre ensemble". Même les églises n'oseront plus la dresser sur les parvis pour éviter toute polémique. Seuls les plus fervents catholiques, comme jadis sous la Révolution, oseront perpétuer encore la tradition au fond de leur salon.
Sauf que les prétendues "attaques" contre les crèches n'ont pas de quoi fouetter un chat - j'en ai déjà parlé vis à vis des "crèches dans les mairies".
Et le "vivre-ensemble" n'a jamais voulu dire "empêcher les gens de suivre une tradition".
Alors, c'est vrai que cette année, on n'a pas mis la crèche... Mais la raison est tout autre cat :

(on avait pas envie de retrouver Joseph sous un meuble)
L'article a écrit:
Le sapin? Il est en plastique, interdiction de couper de vrais arbres, et tout juste toléré
Puisque l'auteur parle des écologistes par la suite, je rappelle que les écolos sont certainement beaucoup plus favorable à un vrai sapin (remplacé sitôt coupé et produit en France) qu'à un truc en plastique (fabriqué à l’étranger et polluant).
Et puis, un sapin naturel, ça permet de faire d'autres heureux. I love you

L'article a écrit:
[...]le foie gras est désormais interdit, le Sud-Ouest s'est définitivement reconverti dans le chocolat bio, l'État a finalement cédé face au combat mené par les défenseurs de la cause animale.
Et bien, concernant le foie gras, avez-vous entendu parler de ceci?
L'article a écrit:
Personne n'ose peler des clémentines et des oranges sur la majeure partie du territoire français depuis qu'on est tenu de manger local sous peine d'amende.
"Ben voui, qu'est ce que c'est que cette dictature où on veut nous interdire de consommer des mets hors-saison, produits à l'étranger et dont l'importation fournit de la pollution et nous obliger à soutenir le producteur local, qui fournit des emplois?!"
L'article a écrit:
Quant à la bûche de Noël, elle n'est plus à la mode : elle avait un côté chrétien dérangeant et rappelait avec trop de perversité l'agonie de nos forêts décimées...
La bûche serait à la base un rite païen - avec une vraie bûche en bois.
L'article a écrit:
Bref, Noël pourrait ressembler demain à une grande fête collective où seuls subsistent les cadeaux que l'on s'offre avec excitation autour d'une date symbolique, avec le vague souvenir qu'il s'agit d'un anniversaire. De qui déjà ? Chut, dire son prénom, c'est politiquement incorrect.
Anniversaire de Jésus dont on ne connait pas la date exacte - Noël est à la base une "christianisation" du Sol Invictus de l'empereur Aurélien (quand on sait que Sol Invictus a aussi servi de prétexte pour lyncher du Chrétien, c'est assez paradoxal).
C'est d'ailleurs un cas loin d'être unique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1136
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël selon la vision d'Eurynome...   Dim 10 Jan - 16:12

Eurynome a écrit:
Le Noël traditionnel menacé de disparition n'a jamais vraiment existé, non?


Mais oui, mais oui, tout comme l'Histoire de France, pardon "le roman français"...On connait votre rhétorique... study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysaline de Montmirail
Duchesse
avatar

Messages : 2904
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël selon la vision d'Eurynome...   Dim 10 Jan - 17:51

Eurynome a écrit:
Et le "vivre-ensemble" n'a jamais voulu dire "empêcher les gens de suivre une tradition".

Et bien si ! C'est parce qu'au nom de la laïcité on attaque la burqa que l'on attaque aussi les crèches dans les mairies et les sapins dans les écoles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1438
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël selon la vision d'Eurynome...   Dim 24 Jan - 11:42

Pierrot (lunaire) a écrit:
Mais oui, mais oui, tout comme l'Histoire de France, pardon "le roman français"...On connait votre rhétorique...
Le Sieur Pierrot voudrait peut être nous faire croire que la France (et les diverses formes géopolitiques qui l'ont précédé) s'est développé en vase clos, sans aucune influence extérieure, en générant sa culture et sa technologie de façon spontanée? study


Ysaline de Montmirail a écrit:
Moi-même a écrit:
Et le "vivre-ensemble" n'a jamais voulu dire "empêcher les gens de suivre une tradition".
Et bien si ! C'est parce qu'au nom de la laïcité on attaque la burqa que l'on attaque aussi les crèches dans les mairies et les sapins dans les écoles.
Pour la Burka, ça correspond à 3 principes:
-laïcité, en effet, dans les lieux publics (donc, chez soi, ça va)
-sécurité: le vrai titre de cette loi est "Interdiction de la dissimulation du visage dans les lieux publics"
-féminisme: ce n'est pas rédigé tel quel, mais c'est une idée qui est souvent apparu dans les débats

Pour les crèches dans les mairies:
Je me répète, mais...
"Un mois avant Noël, et un an après la première polémique, la question revient sur le devant de la scène. Les maires peuvent-ils installer des crèches dans les espaces publics? Si la réponse était tranchée d'un point de vue juridique, ce serait beaucoup plus simple. Seulement, les jurisprudences des cours d'appel s'opposent et la question de la laïcité n'en finit plus électriser la vie politique.

Dernier épisode, la publication par l'Association des maires de France (AMF, présidée par le maire Les Républicains de Troyes François Baroin) d'un vade-mecum le 18 novembre, cinq jours seulement après les attentats. Mais ce texte a demandé des mois de préparation et si la question peut apparaître accessoire au regard du contexte, il a au moins le mérite de faire une recommandation aux édiles. Mais une recommandation seulement.[...]

Seulement la justice trouvera-t-elle quelque chose à y redire une fois ces crèches installées? C'est possible si l'on se fie à deux décisions rendues à cinq jours d'intervalle en octobre par deux cours d'appel. Le 8, celle de Paris a jugé qu'une crèche installée à Melun devait être "regardée comme ayant le caractère d'un emblème religieux" et "non comme une simple décoration traditionnelle". Le 13, celle de Nantes concluait que la crèche du conseil général de Vendée, "compte tenu de sa faible taille, de sa situation non ostentatoire", s'inscrivait dans une "tradition relative à la préparation de la fête familiale de Noël".

Pour y voir plus clair, l'Observatoire de la laïcité temporise en rappelant que la loi de 1905 a prévu des exceptions à la neutralité religieuse des bâtiments publics, notamment lors d'expositions. "Si un particularisme local fait que la crèche peut prendre place dans une manifestation traditionnelle, folklorique et temporaire, alors elle pourra être installée", explique Nicolas Cadène, rapporteur général de cette instance qui dépend de Matignon.

Christian Estrosi qui installe une crèche vivante sur une place de Nice n'a donc rien à craindre. Pour les autres, ce sera à l'appréciation du juge. En attendant une éventuelle modification législative; elle n'est, pour le moment, pas à l'ordre du jour."

Et pour les sapins dans les écoles...
Ben, à part le cas de Souffelweyersheim ("à vos souhaits"), qui s'est avéré être un hoax, je n'ai rien trouvé. Avez-vous un cas particulier en tête?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1136
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël selon la vision d'Eurynome...   Dim 24 Jan - 14:39

Eurynome a écrit:
Pierrot (lunaire) a écrit:
Mais oui, mais oui, tout comme l'Histoire de France, pardon "le roman français"...On connait votre rhétorique...
Le Sieur Pierrot voudrait peut être nous faire croire que la France (et les diverses formes géopolitiques qui l'ont précédé) s'est développé en vase clos, sans aucune influence extérieure, en générant sa culture et sa technologie de façon spontanée? study



Mais non, pas du tout, j'ai la même opinion que vous même et la bouse :







study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1438
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël selon la vision d'Eurynome...   Dim 31 Jan - 13:07

La culture c'est une histoire d’échange permanent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1136
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël selon la vision d'Eurynome...   Ven 5 Fév - 17:20

Les "échanges" avec la bouse, on s'en passe aisément...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1438
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël selon la vision d'Eurynome...   Dim 21 Fév - 13:21

Et c'est vous qui me traitiez de scatophile?

Faisons un test:
Lâchez votre écran et faites un tour sur vous-même, pour balayer du regard la pièce dans laquelle vous vous trouvez.
Maintenant que vous avez en tête les images des objets qui se trouvent dans la même salle que vous, interrogez-vous sur leur origine, la façon dont l'homme moderne les a incorporé dans la vie de tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1136
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël selon la vision d'Eurynome...   Lun 22 Fév - 15:27

Evoquer djamel la bouse, dont j'ai posté la vidéo ci dessus, c'est "être scatophile" ? scratch

Dans la pièce ou je suis, il y a des livres, le dénommé la bouse ferait bien d'en ouvrir un peu plus souvent avant "d'échanger"... study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1438
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël selon la vision d'Eurynome...   Dim 28 Fév - 12:43

Pierrot (lunaire) a écrit:
Evoquer djamel la bouse, dont j'ai posté la vidéo ci dessus, c'est "être scatophile" ?
C'est vous dites élégamment "Djamel la bouse" au lieu de Jamel Debbouze - et qui disiez, il y a 1 ou 2 ans, "Anal +" au lieu de Canal +.
J'ajoute que ça doit faire la troisième fois que vous nous sortez cette histoire - vous le détestez uniquement pour cette phrase?
Pierrot (lunaire) a écrit:
Dans la pièce ou je suis, il y a des livres[...]
Ah, le livre!
Ce charmant objet réalisé à partir de papier (inventé en Chine, puis amené par les Arabes en Occident via l'Espagne) et d'encre (dont les premières traces remonte à l’Égypte et à la Chine), réalisé via un processus d'impression (inventé en Allemagne), qui est le symbole de l’écriture (dont on retrouve les premières traces en Mésopotamie) et qui doit sa forme actuelle à son ancêtre, le codex (inventé dans l'Empire Romain)... study
Vous voyez où je veux en venir par "une histoire d'échange permanent"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1136
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël selon la vision d'Eurynome...   Dim 6 Mar - 17:51

Je vois surtout que la bouse (et ses congénères) ne correspond certes pas à votre concept "d'Histoire d'échange permanent"... cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël selon la vision d'Eurynome...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël selon la vision d'Eurynome...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Investir dans l'agriculture bio.
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var
» Vocabulaire dans la Marine (code international des signaux )
» 14-18 les bûcherons Canadiens dans l'Orne.
» La d&co dans tous ses états...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché de Montmirail :: Débats :: Actualités-
Sauter vers: