Duché de Montmirail

Forum politique et rpg
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Donald Trump élu président des Etats-Unis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ysaline de Montmirail
Duchesse
avatar

Messages : 2774
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Mer 9 Nov - 19:47


Donald Trump a été élu président des États-Unis à la surprise générale. Le milliardaire républicain a déjoué tous les pronostics et les sondages qui le donnaient battu il y encore 24 heures. À 70 ans, l'homme d'affaires new-yorkais va devenir le 45e président des États-Unis. Devant ses supporters à son QG, Donald Trump apparaît le visage grave. Entouré de sa famille, le milliardaire ne tarde pas à lancer un appel à l'unité et à la mobilisation.

Hillary Clinton appelle à travailler avec son rival

Le candidat républicain a bâti son succès en remportant la quasi-totalité des États clés. Donald Trump remporte 290 grands électeurs contre 228 en faveur d'Hillary Clinton. Ce mercredi à la mi-journée, hors de New York, Hillary Clinton a pris la parole pour la toute première fois depuis sa défaite. Elle invite tous les Américains à travailler avec son rival républicain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysaline de Montmirail
Duchesse
avatar

Messages : 2774
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Mer 9 Nov - 21:10



Hillary Clinton, un échec politique et personnel

Lâchée par le vote ouvrier, boudée par les jeunes, la candidate démocrate n’a pas su fédérer autour de sa personne, ni autour de son programme. C’est la fin de 40 ans de vie politique entre ombre et lumière.

C’était le rêve de sa vie. Hillary Clinton a dû encaisser le coup de grâce, dans son hôtel de New York, entourée des siens, au moment de concéder par téléphone sa défaite à son adversaire Donald Trump. Elle ne sera jamais présidente des États-Unis d’Amérique.

La démocrate a pourtant fait la quasi-totalité de la campagne en tête des sondages. Mais au moment de voter, l’électorat populaire ne l’a pas suivie. Cette désaffection s’est particulièrement fait ressentir dans la « Rust Belt » (« ceinture de rouille ») qui couvre les États industriels du Nord-Est. En Pennsylvanie, dans le Michigan ou le Wisconsin, les ouvriers et citoyens sans diplôme du supérieur se sont détournés du vote démocrate pour voter Trump, surtout dans les petites villes, alors qu’ils avaient plutôt voté Obama en 2008.

Défendre sa vie privée à tout prix

La personnalité de Hillary Clinton a sans doute joué, estime Romain Huret, spécialiste de l’histoire contemporaine des États-Unis. « On lui a reproché d’avoir conduit une campagne un peu trop froide, sans réelle proximité avec les citoyens », explique-t-il. L’expert ne minimise pas non plus le poids des accusations dont elle a fait l’objet à seulement une semaine du scrutin. Soupçonnée par le FBI, il y a seulement huit jours, d’avoir trahi le secret défense en utilisant un serveur privé pour échanger lorsqu’elle était en responsabilité, elle a fini par être innocentée in extremis avant l’élection. Mais le mal était fait.

Depuis l’affaire Lewinski en 1992, Hillary Clinton a appris à se ranger derrière une armure pour défendre sa vie privée. Mais cette attitude lui a en même temps donné l’image d’une femme qui ne dit pas tout. Hillary Clinton paie aussi un manque d’engagement dans son programme, souligne Romain Huret.

« Après un diagnostic très fort sur les inégalités sociales qui frappent le pays, elle est restée sur des mesures très réalistes et gestionnaires qui n’ont pas mobilisé dans les classes plus populaires, tout cela face à un Donald trump iconoclaste qui n’a eu de cesse de la déstabiliser », explique l’historien. Beaucoup lui reprochent d’avoir manqué de sens tactique, incapable de capitaliser sur la popularité de son adversaire à la primaire Bernie Sanders. Le sénateur du Vermont, 75 ans, l’avait remporté dans le Wisconsin et du Michigan, deux États-clés précisément perdus par Hillary Clinton. Celui qui s’affichait comme un social-démocrate à la scandinave, favorable à davantage de redistribution des richesses, emportait l’adhésion des jeunes et des oubliés du système, qui eux non plus n’ont pas donné leur confiance à la démocrate.

La fin de l’ère du « clan » Clinton

C’est la fin d’une ère, alors que le nom du « clan » Clinton occupait l’espace politique depuis une quarantaine d’années. L’étudiante en droit à l’université de Yale a patiemment gravi les échelons dans son parcours, passant tour à tour de l’ombre à la lumière. En 1990, l’épouse du gouverneur de l’Arkansas avait déjà commandé des sondages pour savoir si elle pourrait prendre un jour la suite de son mari. Les résultats ne présageaient rien de bon. Une fois à la Maison-Blanche, en 1993, Bill Clinton promet « deux pour le prix d’un », fier d’avoir à ses côtés une Hillary réputée pour son intelligente et ténacité.

Elle devient sans doute sa plus influente conseillère. Mais elle échoue à mettre en œuvre sa réforme du système de santé, s’exposant au vent des critiques. La revoilà en selle, en 2000, au moment de quitter Washington. Elle prend sa revanche en devenant sénateur de New York, et se fait respecter jusque dans le camp républicain. Huit ans plus tard, Hillary encaisse un autre camouflet à la primaire démocrate face à Barack Obama. Puis c’est la renaissance, encore et toujours, alors que son ancien adversaire la nomme chef de la diplomatie américaine. La fonction a redoré son blason. Pas assez, pour les Américains, qui lui ont définitivement fermé l’accès au bureau ovale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1412
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Dim 13 Nov - 14:21

Je me réveille un matin, je regarde le ciel avant d'aller au boulot...
Pas de tempête de feu, pas d'invasion de morts vivants, Ry'El n'est sortie des eaux, pas d'ombre dans le Warp ni de trouble dans la Force...
Arrivé au boulot:
-"Eh, t'es au courant? Donald Trump a été élu!"

Pour rigoler quand même, j'imagine les slogans des prochains journaux Cool :

"Hillary (et il avait en effet de quoi rire)"
"Jusqu'au bout, il aura bien Trumpé son monde"
"Montana Max président des USA, bientôt Bellwether présidente en France?"

L'article a écrit:
Le candidat républicain a bâti son succès en remportant la quasi-totalité des États clés. Donald Trump remporte 290 grands électeurs contre 228 en faveur d'Hillary Clinton.
C'est ce qui fait tousser en France, où le système de vote est différent: Clinton a remporté plus de voix mais c'est le système de grands électeurs qui a fait la différence.
J'espère quand même qu'il a apprécié la victoire, lui qui avait dénoncé une élection "truquée d'avance". Rolling Eyes

L'article a écrit:
C’est la fin de 40 ans de vie politique entre ombre et lumière.
[...]
Elle ne sera jamais présidente des États-Unis d’Amérique.
Elle a été battu aux élections, ça ne tue pas sa carrière politique - ce serait une hécatombe s'il fallait raccrocher la cravate à chaque échec. En tout cas, en France, ça en serait une. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysaline de Montmirail
Duchesse
avatar

Messages : 2774
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Dim 13 Nov - 20:06

Aux USA, on ne ressert pas les mêmes candidats d'une élection à l'autre :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_r%C3%A9sultats_des_%C3%A9lections_pr%C3%A9sidentielles_am%C3%A9ricaines#Candidats_principaux

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pr%C3%A9sidents_des_%C3%89tats-Unis_par_long%C3%A9vit%C3%A9

Il n'y a que Nixon qui a survécut à un échec. Mais lors de son retour en 1968, il n'avait que 55 ans.

Reagan a été élu à 69 ans. Et Hillary battue à 69 ans. Je la vois mal revenir.

Bien que battu deux fois, Mitterrand a été élu à 64 ans. Idem pour Chirac enfin élu à 62 ans.

Et aux USA, on rebat les cartes à chaque élection. Il n'y a pas de chef de l'opposition tenant son parti pendant vingt ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1412
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Dim 20 Nov - 10:07

Différence culturelle, quoi. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Dim 20 Nov - 18:29

Eurynome a écrit:
Différence culturelle, quoi. study




A propos de "différences culturelees".... study









Le Point.fr : L'élection d'un populiste comme Donald Trump ne semble pas vous étonner. Un tel scénario pourrait-il advenir en France ?

Christophe Guilluy : Étant donné l'état de fragilisation sociale de la classe moyenne majoritaire française, tout est possible. Sur les plans géographique, culturel et social, il existe bien des points communs entre les situations françaises et américaines, à commencer par le déclassement de la classe moyenne. C'est « l'Amérique périphérique » qui a voté Trump, celle des territoires désindustrialisés et ruraux qui est aussi celle des ouvriers, employés, travailleurs indépendants ou paysans. Ceux qui étaient hier au cœur de la machine économique en sont aujourd'hui bannis. Le parallèle avec la situation américaine existe aussi sur le plan culturel, nous avons adopté un modèle économique mondialisé. Fort logiquement, nous devons affronter les conséquences de ce modèle économique mondialisé : l'ouvrier – hier à gauche –, le paysan – hier à droite –, l'employé – à gauche et à droite – ont aujourd'hui une perception commune des effets de la mondialisation et rompent avec ceux qui n'ont pas su les protéger. La France est en train de devenir une société américaine, il n'y a aucune raison pour que l'on échappe aux effets indésirables du modèle.

Pour expliquer l'élection de Trump, les médias américains évoquent « la vengeance du petit blanc ». Un même désir de vengeance pourrait-il peser dans la prochaine élection française ?

Faire passer les classes moyennes et populaires pour « réactionnaires », « fascisées », « pétinisées » est très pratique. Cela permet d'éviter de se poser des questions cruciales. Lorsque l'on diagnostique quelqu'un comme fasciste, la priorité devient de le rééduquer, pas de s'interroger sur l'organisation économique du territoire où il vit. L'antifascisme est une arme de classe. Pasolini expliquait déjà dans ses Écrits corsaires que depuis que la gauche a adopté l'économie de marché, il ne lui reste qu'une chose à faire pour garder sa posture de gauche : lutter contre un fascisme qui n'existe pas. C'est exactement ce qui est en train de se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1412
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Dim 27 Nov - 15:22

L'interview a écrit:
C'est « l'Amérique périphérique » qui a voté Trump, celle des territoires désindustrialisés et ruraux qui est aussi celle des ouvriers, employés, travailleurs indépendants ou paysans.
Le plus ironique, c'est qu'ils ont voté pour un candidat qui est pourtant leur prédateur naturel: homme d'affaire réputé sans état-d'âme, riche héritier n'ayant pas eu à côtoyer le "bas peuple",  partisan d'un libéralisme décomplexé hostile aux plus pauvres et finalement élu grâce à un montage administratif (donc, la volonté du peuple, hein!).
Mais "candidat anti-système" grâce à la magie de la communication.

L'interview a écrit:
[...]lutter contre un fascisme qui n'existe pas[...]
La nostalgie d'une grandeur passée (et largement fantasmée), la haine des minorités (quelques qu'elles soient), l'art de désigner un bouc-émissaire pour galvaniser la foule,... sont pourtant des valeurs fascistes.
Et bizarrement, ces valeurs semblent revenir à la mode.


Ceci dit, d'une certaine manière, le dernier paragraphe n'est pas faux:
https://unodieuxconnard.com/2016/11/09/le-candidat/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Lun 28 Nov - 15:14

Eurynome a écrit:
L'interview a écrit:
C'est « l'Amérique périphérique » qui a voté Trump, celle des territoires désindustrialisés et ruraux qui est aussi celle des ouvriers, employés, travailleurs indépendants ou paysans.
Le plus ironique, c'est qu'ils ont voté pour un candidat qui est pourtant leur prédateur naturel: homme d'affaire réputé sans état-d'âme, riche héritier n'ayant pas eu à côtoyer le "bas peuple",  partisan d'un libéralisme décomplexé hostile aux plus pauvres et finalement élu grâce à un montage administratif (donc, la volonté du peuple, hein!).
Mais "candidat anti-système" grâce à la magie de la communication.


"Montage administratif" ? Juste le système électoral américain... Notre système à nous permet aux cocos de participer à un groupe à l('assemblée, alors que le FN se contente de deux trois strapontins..."montage administratif" ? 


Sinon, oui, bien sur, Trump le patron milliardaire, ça peut faire sourire, ou rire (jaune) mais si les démocrates n'avaient pas honteusement truqué leurs primaires, éliminant de façon illicite Sanders, celui çi aurait peut être été élu (peut être) par contre, vu la candidate, le mot d'ordre était "Tout sauf hillary", même des électeurs de Sanders ont refusé d'aller voter pour elle contre Trump...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Lun 28 Nov - 15:23

Eurynome a écrit:



L'interview a écrit:
[...]lutter contre un fascisme qui n'existe pas[...]
La nostalgie d'une grandeur passée (et largement fantasmée), la haine des minorités (quelques qu'elles soient), l'art de désigner un bouc-émissaire pour galvaniser la foule,... sont pourtant des valeurs fascistes.
Et bizarrement, ces valeurs semblent revenir à la mode.


On reconnait bien là le fidèle serviteur zélé des élites en place, qui nous fait douter grandement du fait que vous soyez manutentionnaire, comme vous le prétendez, passons...

"Grandeur passée" ? Pour la plupart, cette "grandeur passée" c'est un salaire décent et un pouvoir d'achat correct, un emploi stable, et un pays ou les bobos (et vous) ne disaient pas que les "petits blancs" dit "de souche" étaient "une minorité communautariste". Les autres vraies minorités étant systématiquement privilégiées par les élites au pouvoir (diviser pour mieux régner). Il y a effectivement UN bouc émissaire désigné pour galvaniser les bobos égoïstes : le petit blanc, pauvre ou de "classe moyenne", qui rame et râle parce que ça devient de plus en plus dur pour lui, ,et qui n'a droit qu')à vos crachats et votre mépris...Les élites en place dont vous êtes le zélé thuriféraire pratiquent donc bien un néo-fascisme soft, oui ! 

Sinon, la France était grande parce qu'elle était...indépendante (plus ou moins mais quand même indépendante ). Maintenant elle est vendue à Goldman Sachs, Bruxelles et les quataris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1412
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Dim 4 Déc - 11:10

Pierrot (lunaire) a écrit:
"Montage administratif" ? Juste le système électoral américain... Notre système à nous permet aux cocos de participer à un groupe à l('assemblée, alors que le FN se contente de deux trois strapontins..."montage administratif" ?
Quand on totalise moins de voix que sa rivale, ça fait un peu gonflé de dire qu'on a été "plébiscité par le peuple", non?
Et bizarrement, le système de grands électeurs a toujours servi les Républicains, bizarre, non?
Alors, "candidat anti-système", hein! Cool

Pierrot (lunaire) a écrit:

[...]mais si les démocrates n'avaient pas honteusement truqué leurs primaires, éliminant de façon illicite Sanders,[...]
Des détails sur cet histoire? Question

Pierrot (lunaire a écrit:

Pour la plupart, cette "grandeur passée" c'est un salaire décent et un pouvoir d'achat correct, un emploi stable[...]
Et si vous pensez que des types comme Trump ou tout autre tribun populiste se soucient réellement de ce genre de choses, vous vous mettez le doigt dans l’œil jusqu'au coude.
Trump et ses congénères restent des ultra-libéraux, donc des gens qui considèrent que le salaire décent et l'emploi stable sont un frein aux affaires.
Quand aux populistes de chez nous, ils sont trop occupés à relancer les croisades pour tenir un discours consistant sur l'emploi et la protection des travailleurs.

Pierrot (lunaire a écrit:

[...]et un pays ou les bobos (et vous) ne disaient pas que les "petits blancs" dit "de souche" étaient "une minorité communautariste". Les autres vraies minorités étant systématiquement privilégiées par les élites au pouvoir (diviser pour mieux régner). Il y a effectivement UN bouc émissaire désigné pour galvaniser les bobos égoïstes : le petit blanc, pauvre ou de "classe moyenne", qui rame et râle parce que ça devient de plus en plus dur pour lui, ,et qui n'a droit qu')à vos crachats et votre mépris...Les élites en place dont vous êtes le zélé thuriféraire pratiquent donc bien un néo-fascisme soft, oui !
Propagande habituelle du petit Calimero d'extrême-droite, biberonné à l'intox et au réflexe victimaire.

Est-ce que ça vaut vraiment le coup que je démonte encore tout ça?

Pierrot (lunaire) a écrit:

Sinon, la France était grande parce qu'elle était...indépendante (plus ou moins mais quand même indépendante ).
Effectivement, "plus ou moins": un État est toujours dépendant de quelque chose. Un pays complétement et parfaitement autonome, ça n'existe pas.



En attendant, le champion de "l'Amérique périphérique" sélectionne son prochain gouvernement... et la quasi totalité des candidats retenus sont des milliardaires. Dont deux anciens de Wall Street.

Le défenseur des classes moyennes et populaires, vraiment! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Dim 4 Déc - 14:47

Eurynome a écrit:
Pierrot (lunaire) a écrit:
"Montage administratif" ? Juste le système électoral américain... Notre système à nous permet aux cocos de participer à un groupe à l('assemblée, alors que le FN se contente de deux trois strapontins..."montage administratif" ?
Quand on totalise moins de voix que sa rivale, ça fait un peu gonflé de dire qu'on a été "plébiscité par le peuple", non?
Et bizarrement, le système de grands électeurs a toujours servi les Républicains, bizarre, non?
Alors, "candidat anti-système", hein! Cool 


Qui a dit "plébiscité par le peuple" ? Elu par les "classes moyennes" qui n'en sont plus depuis longtemps...

Moins de voix ? Kennedy a été élu avec les "voix" de la mafia à Chicago et en Illinois, mémère Hillary a grugé Bernie Sanders, alors vos leçons...

Ensuite, bis repetita, les ricians n'ont pas voté POUR Trump mais contre Crooked Hillary... study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Dim 4 Déc - 15:03

Eurynome a écrit:


Pierrot (lunaire) a écrit:

[...]mais si les démocrates n'avaient pas honteusement truqué leurs primaires, éliminant de façon illicite Sanders,[...]
Des détails sur cet histoire? Question 


Pfff...mais vous ne suivez vraiment rien ?  What a Face Rolling Eyes

CNN a annoncé lundi avoir cessé de collaborer avec Donna Brazile, présidente du Comité national démocrate et commentatrice politique, après la publication par WikiLeaks de courriels laissant entendre qu’elle a communiqué à l’équipe d’Hillary Clinton des questions prévues pour un débat.
Dans un des courriels, Donna Brazile dit connaître certaines questions et propose d’en communiquer davantage. Selon la chaîne d’information, elle a proposé sa démission...

http://www.lemonde.fr/elections-americaines/article/2016/11/01/une-journaliste-de-cnn-demissionne-pour-connivence-avec-clinton_5023484_829254.html


http://reseauinternational.net/revelations-julian-assange-promet-dexclure-hillary-clinton-de-la-presidentielle-avant-le-debat-du-26-septembre/













Et mémère hillary a grugé Bernie notamment au Nevada : 


http://observer.com/2016/09/former-democratic-congressional-candidate-says-hillary-stole-nevada/

Election Justice USA issued a report in July that voting issues might have cost Bernie Sanders up to 184 delegates.

http://heavy.com/news/2016/11/election-fraud-list-which-states-had-have-voter-fraud-allegations-early-voting-rigged-hoax-truth-trump-clinton-bernie-flipped-suppression-dnc/


Elle a aussi triché en Californie : 


A month after the California primary, Hillary Clinton’s initial lead of 12 points has diminished to seven—still a substantial win, but not convincing enough to halt state-wide investigations into voter fraud.
The controversy stems from California’s semi-open policy allowing voters who aren’t registered Democrats to participate in the primary. Thousands of provisional ballots were cast, but these voters were not allowed to use the same ballot as Democrats—if they didn’t obtain a special crossover ballot, their vote was nullified.

http://observer.com/2016/07/california-calls-fraud-demands-dnc-investigation/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Dim 4 Déc - 15:05

Eurynome a écrit:



Pierrot (lunaire a écrit:

Pour la plupart, cette "grandeur passée" c'est un salaire décent et un pouvoir d'achat correct, un emploi stable[...]
Et si vous pensez que des types comme Trump ou tout autre tribun populiste se soucient réellement de ce genre de choses, vous vous mettez le doigt dans l’œil jusqu'au coude.
Trump et ses congénères restent des ultra-libéraux, donc des gens qui considèrent que le salaire décent et l'emploi stable sont un frein aux affaires.


Encore une fois, vous ré-écrivez l'Histoire...Je ne suis pas fan de Trump, j'ai constaté qu'il était (par la faute des tricheries de mémère Hillary) le seul moyen pour les électeurs de dire merde au système en place, et si vous vous imaginez qu'avec mémère Hillary il y aurait eu moins d'inégalités qu'avec lui, c'est vous qui vous foutez le doigt dans l'oeil... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Dim 4 Déc - 15:07

Eurynome a écrit:


Quand aux populistes de chez nous, ils sont trop occupés à relancer les croisades pour tenir un discours consistant sur l'emploi et la protection des travailleurs.


Le populiste mélenchon veut relancer la croisade islamiste, pour qu'elle reprenne là ou Charles Martel l'avait stoppée, c'est vrai !  cheers

Sinon, le programme social du FN est bien plus à gauche que celui du PS... study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Dim 4 Déc - 15:10

Eurynome a écrit:



Pierrot (lunaire a écrit:

[...]et un pays ou les bobos (et vous) ne disaient pas que les "petits blancs" dit "de souche" étaient "une minorité communautariste". Les autres vraies minorités étant systématiquement privilégiées par les élites au pouvoir (diviser pour mieux régner). Il y a effectivement UN bouc émissaire désigné pour galvaniser les bobos égoïstes : le petit blanc, pauvre ou de "classe moyenne", qui rame et râle parce que ça devient de plus en plus dur pour lui, ,et qui n'a droit qu')à vos crachats et votre mépris...Les élites en place dont vous êtes le zélé thuriféraire pratiquent donc bien un néo-fascisme soft, oui !
Propagande habituelle du petit Calimero d'extrême-droite, biberonné à l'intox et au réflexe victimaire.

Est-ce que ça vaut vraiment le coup que je démonte encore tout ça?


Insulte classique du bobo prétentieux et arrogant (qui se prétend manutentionnaire lol!  ) biberonné au mépris de classe post soixante-huitard et au crachat à la gueule du peuple, qui n'est composé selon lui que de beaufs à la Cabu...Cela ne vaut évidemment même pas la peine d'être relevé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Dim 4 Déc - 15:12

Eurynome a écrit:


Pierrot (lunaire) a écrit:

Sinon, la France était grande parce qu'elle était...indépendante (plus ou moins mais quand même indépendante ).
Effectivement, "plus ou moins": un État est toujours dépendant de quelque chose. Un pays complétement et parfaitement autonome, ça n'existe pas.


Oui, bien sur, par contre un pays de collabos comme vous, lécheurs de babouches qatariennes et saoudiennes, chantre du salafisme, complice indirect mais bien réel des terroristes, ça existe, hélas, et vous en êtes le triste et sinistre exemple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Dim 4 Déc - 15:13

Eurynome a écrit:



En attendant, le champion de "l'Amérique périphérique" sélectionne son prochain gouvernement... et la quasi totalité des candidats retenus sont des milliardaires. Dont deux anciens de Wall Street.

Le défenseur des classes moyennes et populaires, vraiment! Laughing


Evidemment , si mémère hillary avait été élue, ça aurait été tout l'inverse !  lol! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1412
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Lun 19 Déc - 16:45

L'article a écrit:
CNN a annoncé lundi avoir cessé de collaborer avec Donna Brazile, présidente du Comité national démocrate et commentatrice politique, après la publication par WikiLeaks de courriels laissant entendre qu’elle a communiqué à l’équipe d’Hillary Clinton des questions prévues pour un débat.
Dans un des courriels, Donna Brazile dit connaître certaines questions et propose d’en communiquer davantage. Selon la chaîne d’information, elle a proposé sa démission...
On peut parler de connivence, mais c'est un peu rapide pour parler de "truquage". Surtout que d'après le récit des faits, Donna Brazile aurait spontanément relayé les infos, sans ordre spécifique.



Les deux autres liens affichent déjà quelque chose de plus sérieux... mais c'est en Anglois, ça m'embête d'analyser un truc alors que le risque d'avoir compris de travers une phrase existe.



"Pfff...mais vous ne suivez vraiment rien ?"
Ben, non, ça, j'en avait pas entendu parler. De l'affaire des courriels, si, pas de l'éviction de Donna Brazile ou de cette histoire de problème de votes.


Pierrot (lunaire) a écrit:
Sinon, le programme social du FN est bien plus à gauche que celui du PS...
Niveau économie, ça fait belle lurette que le PS n'est plus à Gauche (plutôt au Centre).
Niveau avancée sociale (le qualificatif "de Gauche" a plusieurs sens), bizarrement, la marge du PS est encore confortable.



Pierrot (lunaire) a écrit:

[...]le seul moyen pour les électeurs de dire merde au système en place[...]
Sauf que, non seulement son étiquette anti-système est une imposture mais, en plus, c'est oublier un peu vite les autres candidats et le vote blanc.
Mais avec une abstention à 54%, ça fait peut-être un moment que les USA disent "merde au système"...

Pierrot (lunaire) a écrit:
Oui, bien sur, par contre un pays de collabos comme vous, lécheurs de babouches qatariennes et saoudiennes, chantre du salafisme, complice indirect mais bien réel des terroristes, ça existe, hélas, et vous en êtes le triste et sinistre exemple...
Hum, où est l'argument?
...
Ah oui c'est vrai: nulle part.



Pierrot (lunaire) a écrit:
Evidemment , si mémère hillary avait été élue, ça aurait été tout l'inverse !
Hillary Clinton n'a jamais présenté comme une candidate anti-système.

En attendant, l'élection de Trump a été salué par le FN. Quand on compare avec le descriptif que j'ai fait du futur président et la volonté pourtant affiché du parti de Marine à défendre les "petites gens", ça donne l'impression que certains seraient prêts à valider n'importe quoi du moment que ça dit "merde au système".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Lun 19 Déc - 18:21

Eurynome a écrit:
L'article a écrit:
CNN a annoncé lundi avoir cessé de collaborer avec Donna Brazile, présidente du Comité national démocrate et commentatrice politique, après la publication par WikiLeaks de courriels laissant entendre qu’elle a communiqué à l’équipe d’Hillary Clinton des questions prévues pour un débat.
Dans un des courriels, Donna Brazile dit connaître certaines questions et propose d’en communiquer davantage. Selon la chaîne d’information, elle a proposé sa démission...
On peut parler de connivence, mais c'est un peu rapide pour parler de "truquage". Surtout que d'après le récit des faits, Donna Brazile aurait spontanément relayé les infos, sans ordre spécifique.


Hallucinant... jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Lun 19 Déc - 18:23

Eurynome a écrit:


Niveau avancée sociale (le qualificatif "de Gauche" a plusieurs sens), bizarrement, la marge du PS est encore confortable.


"Avancées sociales" ? Du PS ? La "loi Travail", sans doute ?  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Lun 19 Déc - 18:25

Eurynome a écrit:



Pierrot (lunaire) a écrit:

[...]le seul moyen pour les électeurs de dire merde au système en place[...]
Sauf que, non seulement son étiquette anti-système est une imposture mais, en plus, c'est oublier un peu vite les autres candidats et le vote blanc.
Mais avec une abstention à 54%, ça fait peut-être un moment que les USA disent "merde au système"...




Quand je parle du système, je parle de sa représentante la plus emblématique, mémère Clinton. Il est évident que Trump n'est pas un bolchevique, ça ce saurait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Lun 19 Déc - 18:27

Eurynome a écrit:


Pierrot (lunaire) a écrit:
Oui, bien sur, par contre un pays de collabos comme vous, lécheurs de babouches qatariennes et saoudiennes, chantre du salafisme, complice indirect mais bien réel des terroristes, ça existe, hélas, et vous en êtes le triste et sinistre exemple...
Hum, où est l'argument?
...
Ah oui c'est vrai: nulle part.


Forcément, ce n'est pas un argument, mais un constat... bounce


Eurynome dans la deuxième vignette : 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Lun 19 Déc - 18:30

Eurynome a écrit:



Pierrot (lunaire) a écrit:
Evidemment , si mémère hillary avait été élue, ça aurait été tout l'inverse !
Hillary Clinton n'a jamais présenté comme une candidate anti-système.

En attendant, l'élection de Trump a été salué par le FN. Quand on compare avec le descriptif que j'ai fait du futur président et la volonté pourtant affiché du parti de Marine à défendre les "petites gens", ça donne l'impression que certains seraient prêts à valider n'importe quoi du moment que ça dit "merde au système".


Encore heureux (qu'elle ne se soit pas présentée comme "antisystème")  jocolor


Le FN se réjouit qu'un candidat présenté comme le diable et n'ayant aucune chance d'être élu le soit quand même, c'est le jeu politique...les politiques reprennent tous les événements pour les présenter à leur sauce de la façon qui les arrangent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1412
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Dim 29 Jan - 10:23

Pierrot (lunaire) a écrit:
Eurynome dans la deuxième vignette :
C'est ça, continuez donc à faire de l'humour à deux balles, ça vous éviteras de pondre une réponse argumentée et faisant preuve d'intelligence.
Pierrot (lunaire) a écrit:

"Avancées sociales" ? Du PS ? La "loi Travail", sans doute ?
Je pensais plutôt au mariage gay, à la loi sur la prostitution (90% du texte est progressiste - y'a juste cette histoire de pénalisation des clients qui pose problème), la prolongation de la trêve hivernale pour les sans-abris,... et bien sûr, l'accueil des réfugiés.
Des sujets que certains partis adverses ne veulent pas entendre parler ou sur lesquelles ils restent muets.

Sûr, il pouvait faire plus (il y a des déçus de ce côté là)... Mais il aurait aussi pu faire moins.



Quand à la loi Travail et au FN, je suggère d'attendre leur mandat (s'ils y arrivent) avant d'être aussi affirmatif: c'est facile de balancer des promesses tant qu'on est pas aux commandes. Je rappelle qu'il s'agit d'un parti régulièrement fâché avec le porte-monnaie.

Pierrot (lunaire) a écrit:
Il est évident que Trump n'est pas un bolchevique, ça ce saurait...
Pas un bolchevique mais peut être un agent de Poutine s'il en croit certaines informations de la CIA... geek

"V'là maintenant que l'homme de Moscou, c'est un milliardaire Américain... Ce monde change trop vite pour moi!"


En attendant, "Limberger" a commencé à entrer en action (au moins, on ne peut pas lui reprocher d'être fainéant) et ses premières lois ciblent les immigrés et les femmes...
Vous parlez d'une personnalité anti-système! Quel courage, vraiment!

Pierrot (lunaire) a écrit:

Le FN se réjouit qu'un candidat présenté comme le diable et n'ayant aucune chance d'être élu le soit quand même, c'est le jeu politique...les politiques reprennent tous les événements pour les présenter à leur sauce de la façon qui les arrangent...
A leur place, je me réjouirais pas trop vite: si l'on suit la logique, le FN qui est sensé tout casser en 2017 va forcément perdre, le gagnant sera celui que les sondages auront vu perdant dès le départ... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   Dim 29 Jan - 15:47

Eurynome a écrit:
Pierrot (lunaire) a écrit:
Eurynome dans la deuxième vignette :
C'est ça, continuez donc à faire de l'humour à deux balles, ça vous éviteras de pondre une réponse argumentée et faisant preuve d'intelligence.



J'ai répondu par ailleurs, mais un intervenant systématiquement grossier, de mauvaise foi et insultant ne donne pas envie de dialoguer, aller savoir pourquoi ? ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Donald Trump élu président des Etats-Unis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Donald Trump élu président des Etats-Unis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le nouveau président des Etats Unis
» Un interne du CHU de Dijon distingué aux Etats-Unis
» Etats-Unis : Massacre à l'université de Virginie
» Monument Valley (Etats-Unis)
» Les élections présidentielles de 2008 aux Etats-Unis.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché de Montmirail :: Débats :: Actualités-
Sauter vers: