Duché de Montmirail

Forum politique et rpg
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le sens caché de la comptine « Au clair de la Lune »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ysaline de Montmirail
Duchesse
avatar

Messages : 2781
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Le sens caché de la comptine « Au clair de la Lune »   Mer 5 Avr - 22:46

Le sens caché de la comptine « Au clair de la Lune »

PAR DJINNZZ

Tout petit déjà, je trouvais les paroles d’Au clair de la Lune totalement débile. Plus tard, bien plus tard, j’en compris enfin le sens caché…

Non mais franchement, au premier abord, vous ne les trouvez pas débiles, vous, ces paroles? Le premier couplet, déjà, n’a aucun sens…

Au clair de la lune, mon ami Pierrot
Prête-moi ta plume, pour écrire un mot.
Ma chandelle est morte, je n’ai plus de feu.
Ouvre-moi ta porte, pour l’amour de Dieu.


Bon, alors, faudrait savoir! Tu veux une plume, tu veux du feu ou tu veux que ton pote Pierrot t’ouvre sa porte ?
Et puis d’abord, à qui tu veux l’écrire ce mot? Ça peut pas attendre demain matin ?
Mais bon, on te pardonne, parce que ton pote Pierrot est tout simplement le pire ami du monde:

Au clair de la lune, Pierrot répondit :
— Je n’ai pas de plume, je suis dans mon lit.
Va chez la voisine, je crois qu’elle y est
Car dans sa cuisine, on bat le briquet.


Donc Pierrot entend son ami qui le supplie de lui ouvrir sa porte, mais il a tellement la flemme de se lever qu’il lui crie à travers la porte d’aller chez sa voisine.
Chez sa voisine.
En pleine nuit.
Et qui « bat le briquet ». Hein ? Eh, mais attends… Battre le briquet, on est d’accord, c’est frapper une pierre à briquet pour faire une étincelle. Ça colle avec le héros de la comptine, ce boulet qui frappe aux portes des gens en pleine nuit pour avoir du feu. Mais, par extension, l’expression désigne aussi faire la cour à une femme. Ben oui, faire la cour à une femme, ce n’est autre que tenter de créer une étincelle susceptible d’embraser le cœur de la demoiselle… Par extension de l’extension, « battre le briquet » est très utilisée au XVIIe siècle pour désigner des relations sexuelles. Mouais, plus question d’étincelle ici, c’est fini ces conneries, on passe aux choses sérieuses…

La voisine serait donc en train de faire des cochonneries dans sa cuisine ? C’est du propre. Dans ces conditions, comment va-t-elle accueillir l’ami de Pierrot?

Au clair de la lune, l’aimable lubin
Frappe chez la brune, elle répond soudain
— Qui frappe de la sorte ?, il dit à son tour
— Ouvrez votre porte pour le Dieu d’Amour.


Voilà qu’au troisième couplet nous apprenons que l’ami de Pierrot est un lubin. Sortons nos dictionnaires et cherchons un peu… Le Littré nous apprend que lubin est tiré du latin lupus et désigne soit un poisson (un loup), soit un loup (pas un poisson). Bon, étant donné que ni les loups ni les poissons, jusqu’à nouvel ordre, ne frappent aux portes, nous pouvons écarter cette hypothèse. Merci les dictionnaires, vous nous êtes super utiles.

Wikipedia nous sort quant à lui que lubin est synonyme de lutin, ces petits bonshommes tout moches avec des chapeaux ridicules qui font peur aux enfants. Hors contexte ici, à dégager. Merci Wikipedia, t’es au top.

Une fois de plus, c’est Google qui nous sauve la mise en nous indiquant d’obscurs sites qui pensent savoir qu’un lubin désignait autrefois un domestique. Mouais, aucune source sérieuse à nous mettre sous la dent, mais au moins cela a le mérite de coller à la chanson. Eh, mais attendez… qu’est-ce donc que cette Ballade de frère Lubin, de Clément Marot, poète du XVIe siècle, qui apparaît dans les résultats de recherche? On la tient, notre explication!

Dans ce poème, le frère Lubin est un moine au comportement pas très catholique qui confond allègrement le bien d’autrui avec le sien et qui n’hésite pas à « débaucher par un doux style, quelques fille de bon maintien ».

Ça y est, Lubin, cette fois, on te tient!

…et la voisine ouvre sa porte à l’inconnu en pleine nuit qui refuse pourtant de lui dire son nom. Très accueillante, la voisine, dis donc.

Au clair de la lune, on n’y voit qu’un peu
On chercha la plume, on chercha du feu
En cherchant d’la sorte je n’sais c’qu’on trouva
Mais je sais qu’la porte sur eux se ferma.


[Fin de la chanson]

Ah ben d’accord, allez-y, faut pas vous gêner! Faites comme si on n’était pas là et qu’on n’apprenait pas votre chanson libertine à des millions d’enfants!
(Après tout, c’est pas comme si on leur faisait déjà l’apologie du cannibalisme avec Il était un petit navire…)

Car d’une chanson libertine et grivoise, vous l’aurez maintenant compris, c’est bien de cela qu’il s’agit! Cette comptine pour enfants pourrait se résumer ainsi :

Ma chandelle est morte, mon meilleur ami a la flemme de se bouger pour m’en filer une. Je vais chez la voisine qui bat le briquet et qui pourra rallumer mon feu en ouvrant sa porte au nom du « Dieu d’Amour ». On la referme aussitôt la porte derrière moi histoire de masquer nos futurs ébats…

C’est du propre !

http://www.etaletaculture.fr/culture-generale/le-sens-cache-de-la-comptine-au-clair-de-la-lune/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Le sens caché de la comptine « Au clair de la Lune »   Jeu 6 Avr - 13:50

Oui, bon, ça vaut pas du kev'adams...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1412
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Le sens caché de la comptine « Au clair de la Lune »   Dim 9 Avr - 15:40

Je comprend maintenant pourquoi ils nous apprenait que le premier couplet à l'école...
Mieux vaut garder ça pour soi, d'accord? Si la manif pour tous (ou autre) tombe dessus, ils seraient bien capable de relancer les manifestations en hurlant qu'on veut faire chanter des cochoncetés à leurs gosses! silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysaline de Montmirail
Duchesse
avatar

Messages : 2781
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: Le sens caché de la comptine « Au clair de la Lune »   Dim 9 Avr - 20:39

J'ai connu les deux premiers couplets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1126
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 103
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Le sens caché de la comptine « Au clair de la Lune »   Lun 10 Avr - 13:52

Eurynome a écrit:
Mieux vaut garder ça pour soi, d'accord? Si la manif pour tous (ou autre) tombe dessus, ils seraient bien capable de relancer les manifestations en hurlant qu'on veut faire chanter des cochoncetés à leurs gosses! silent


clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sens caché de la comptine « Au clair de la Lune »   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sens caché de la comptine « Au clair de la Lune »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le Théatre des Sens
» Comptine
» Comptine pour ramasser les jeux
» OGM : La face caché d'une multinationale qui n'a peur de rien, même pas de tuer...
» Comptine sur les couleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché de Montmirail :: Débats :: Culture et philosophie-
Sauter vers: