Duché de Montmirail

Forum politique et rpg
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mélecnhon veut un tribunal professionel de la presse

Aller en bas 
AuteurMessage
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1491
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Mélecnhon veut un tribunal professionel de la presse   Dim 24 Déc - 10:05

"Il n'a pas digéré son passage dans L'Emission politique. Quatre jours après, Jean-Luc Mélenchon s'est fendu d'un long message sur son blog pour dénoncer une nouvelle fois "le traquenard" dans lequel il est tombé. Critiquant France2, il égratigne tous les journalistes qui lui ont posé des questions ainsi que le choix des personnalités de la société civile invitées à l'interroger.

Pour terminer son propos, le leader de la France insoumise annonce le lancement (à une date pas encore arrêtée) d'une pétition pour créer une sorte de tribunal de la presse. "La plainte pour mensonge, manquement à la déontologie, escroquerie aux témoignages n'a aucune instance professionnelle déontologique pour être reçue. Je propose donc qu'un tel recours existe. Je propose qu'il existe un tribunal professionnel qui puisse être saisi et qui ait le pouvoir de sanction symbolique contre les menteurs, les tricheurs, les enfumeurs", écrit le député des Bouches-du-Rhône.

Cette proposition ne sort pas de nulle part. Comme il le mentionne, la Belgique s'est effectivement dotée d'une telle instance: le Conseil de déontologie journalistique (CDJ). Sa secrétaire générale Muriel Hanot confirme au HuffPost qu'un équivalent français du CDJ aurait pu être saisi par Jean-Luc Mélenchon. "Mais ensuite il aurait fallu que nous estimions que les reproches faits relèvent de la déontologie. C'est quelque chose qu'il est impossible à évaluer hors contexte", répond-elle.

Un code de déontologie de 28 articles
En Belgique, comme en France, les médias sont régis par un CSA qui ne statue pas sur ces questions liées à la déontologie. Avant 1995, la presse belge n'avait pas cette instance. Elle l'a eu avec un premier conseil mais celui-ci n'était composé que des journalistes de la presse écrite. Après sept ans d'existence et seulement 30 avis rendus, il a constaté son échec au début des années 2000. C'est en 2006 qu'un événement va "pousser dans le dos tous les efforts qui étaient faits" pour ressusciter ce conseil. "Le vrai-faux JT de la RTBF intitulé Bye-bye Belgium a relancé le débat sur ce qui était de l'information et ce qui n'en était pas", rappelle Muriel Hanot.

Trois ans plus tard, après accord de l'association des journalistes professionnels et de la quasi-totalité des groupes de presse belges (les principaux en font partie) le CNJ est né. Cet "organe d'autorégulation des médias francophones et germanophones de Belgique", né en 2009, est composé aujourd'hui de 40 membres (20 titulaires et 20 suppléants):

  • six représentants des journalistes
  • six représentants des éditeurs de presse
  • deux représentants des rédacteurs en chef
  • six représentants de la société civile qui ont une expertise dans le monde des médias (avocats, professeurs...)

Tout le monde peut saisir le CDJ s'il estime un reportage, une interview ou un article contraire aux règles de déontologie de la presse. Celles-ci ont été établi en 2013 par les journalistes. Il existe aujourd'hui un code composé de 28 articles qui fait consensus dans les milieux médiatiques. "Le top trois des plaintes concerne le respect de la vérité, le droit à l'image avec la multiplication des photos prises sur Facebook et l'oubli du droit de réplique car un journaliste doit proposer la parole à une personne qui est mise en cause dans un article", explique la secrétaire générale du CDJ. "En 2016, ajoute-t-elle, on avait reçu beaucoup de plaintes qui dénonçaient la stigmatisation de population à cause de la crise des migrants et des attentats."
Les particuliers sont les plus nombreux à saisir mais des personnalités de premier plan le font également. "Des procureurs, des politiques mais aussi le palais royal", reprend Muriel Hanot.

Les condamnations publiées sur le site du média
Une fois la plainte déposée, le CDJ tente d'abord une médiation entre le plaignant et le média ou le journaliste incriminé. Cela peut déboucher sur des excuses, un rectificatif ou un article complémentaire. "Dans ce cas, on ne publie pas le nom des médias mais on tire des leçons pour que la presse progresse en général", précise la secrétaire générale. Si aucun accord n'est trouvé, alors le CDJ instruit un dossier -avec réception des argumentaires écrits de chaque partie puis audition si nécessaire- ce qui débouche sur un avis.
"En 2016, nous avons publié 39 avis sur environ 130 plaintes reçues", explique-t-on au CDJ. Mais un avis n'est pas forcément une sanction du média. Sur les cinq plaintes étudiées en novembre 2017, une seule a été jugée "fondée", entraînant la condamnation du journal. Conformément à un engagement pris par tous les médias, le journal La Meuse devra publier à la une de son site internet un encart évoquant sa "condamnation". Un deuxième encart devra être publié sous l'article incriminé.
"Un consensus a été trouvé pour que les sanctions soient publiés sur internet, y compris quand il s'agit d'un reportage à la télévision ou une interview à la radio", déclare Muriel Hanot. Pour revenir à l'exemple Mélenchon et cas de condamnation de France 2, la chaîne publique n'aurait pas eu à évoquer sa condamnation à l'antenne.
Les journalistes en question n'auraient pas subi de condamnation judiciaires. "Le CDJ n'est pas un tribunal condamnant à des dommages et intérêts, et moins encore à une exclusion de la profession", rappelle l'organe. Les condamnations qu'il adresse sont d'ordre moral. "Etre sanctionné, même moralement, pour une faute déontologique risque de porter atteinte à cette crédibilité et à cette conscience. L'autorité morale du CDJ aide les journalistes à agir préventivement, en évitant toute pratique anti-déontologique", conclut le CDJ. Exactement ce que veut Mélenchon avec son "pouvoir de sanction."

Source: http://www.huffingtonpost.fr/2017/12/04/melenchon-veut-un-tribunal-professionnel-de-la-presse-comment-ca-marche-en-belgique_a_23296306/

"-Tu sais Jean-Luc, ça fesait un moment que tu filais un mauvais coton. Entre cette polémique débile sur le drapeau européen et cette histoire avec le Vénézuela... Mais là, t'as peut être enfin le doigt sur quelque chose - même si ça sent surtout la vengeance! Rien que pour voir ce que Valeurs Actuelles va prendre comme tôles..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1191
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 104
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Mélecnhon veut un tribunal professionel de la presse   Dim 24 Déc - 16:08

Je me demande les réactions si ça avait été le FN qui avait déposé cette plainte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1491
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Mélecnhon veut un tribunal professionel de la presse   Dim 7 Jan - 16:14

L'un comme l'autre passent leur temps à se plaindre des médias.

Par contre, l'extrême-droite (à l'heure actuelle) s'appuie généreusement sur ces hoaxes pour mobiliser ses troupes et se faire de la pub. Nul doute que si Mme Le Pen avait proposé l'idée, je pense surtout que ces propres associés auraient essayé d'étouffer l'affaire, de peur que certaines histoires ne leur reviennent dans le nez!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1191
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 104
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Mélecnhon veut un tribunal professionel de la presse   Dim 7 Jan - 19:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1491
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Mélecnhon veut un tribunal professionel de la presse   Dim 14 Jan - 9:52

Commentaire sous l'article a écrit:
Hoouuu !! Verifiez vos sources les 3/4 sont faux ... ce qui me donne un gros doute sur le dernier 1/4 qui reste ... sinon c'est sympa de parler de Mélenchon ! On en parles pas beaucoup en ce moment
cyclops
Allez, là comme ça, tout de suite:
-"Les médias n'en parlent pas"... mais nos informations proviennent de journaux bien établis! Hypocrisie, hypocrisie...
-le qualificatif "quartier bobo" dans un article affirmant traiter de données sensément objectives ne transpire pas vraiment le sérieux.
-L'affaire d'emplois fictifs... Avec des sources, c'est mieux. D'autant que la justice a débouté Maryline Mélenchon sans statuer sur le fond - ce qui indiquerait la possibilité d'un nouveau jugement.
-Pas eu de jugement pour Eventissimo? Rappelons que la principale source de cette accusation est un rival politique.
-J'évite de commenter les autres articles et images qui parsèment la page, ça ne se fait pas de tirer sur des ambulances en flamme....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1191
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 104
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Mélecnhon veut un tribunal professionel de la presse   Dim 14 Jan - 14:08

Quartier bobo est une excellente description, comme étudaint boutonneux vous décrit également à la perfection.

Et évitez donc de commenter, nous y sommes habitué à chaque fois qu'une information vous dérange... Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1491
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Mélecnhon veut un tribunal professionel de la presse   Lun 5 Fév - 17:13

Pierrot (lunaire) a écrit:
Et évitez donc de commenter, nous y sommes habitué à chaque fois qu'une information vous dérange... Basketball
Ça s'appelle "argumenter", je constate d'ailleurs qu'à part poster un lien (qui a dû vous prendre 2 secondes à peine de recherches), vous ne prenez même pas la peine de défendre cet article.

En outre, une rapide recherche m'avait dirigé vers ceci - les données ont certainement changés, vu la date des articles - mais vu votre bonne volonté, je ne vois plus de problèmes à les poster:

http://www.debunkersdehoax.org/le-vaste-patrimoine-de-melenchon-bobard-facho
http://www.hoaxbuster.com/forum/revenus-de-l-homme-politique-jl-melenchon
Où l'on constate qu'effectivement, le patrimoine de Méluche obsède certaines personnes...
Sans compter que "LaGauchem'atuer" est un pourvoyeur régulier de bobards.

Pierrot (lunaire) a écrit:
Quartier bobo est une excellente description, comme étudaint boutonneux vous décrit également à la perfection.
Vous avez déjà mis le nez dans de la documentation sérieuse? Non parce qu'un qualificatif comme ça sur un papier de notaire, je change d'agence!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1191
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 104
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Mélecnhon veut un tribunal professionel de la presse   Mer 7 Fév - 14:33

Le pitre ne commente jamais ce qui le dérange, puis vous accuse de ses propres turpitudes, avant de citer deux trois liens orientés islamo-gauchiste  en guise "d'argumentaire", bref... Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurynome
Baron
avatar

Messages : 1491
Date d'inscription : 30/10/2012

MessageSujet: Re: Mélecnhon veut un tribunal professionel de la presse   Jeu 1 Mar - 17:10

Sites "islamo-gauchistes"... Ah oui, c'est vrai que pour un facho, tout ce qui ne va pas dans son sens est forcément "islamo-gauchiste"!

Je m'autocite:
"Allez, là comme ça, tout de suite:
-"Les médias n'en parlent pas"... mais nos informations proviennent de journaux bien établis! Hypocrisie, hypocrisie...
-le qualificatif "quartier bobo" dans un article affirmant traiter de données sensément objectives ne transpire pas vraiment le sérieux.
-L'affaire d'emplois fictifs... Avec des sources, c'est mieux. D'autant que la justice a débouté Maryline Mélenchon sans statuer sur le fond - ce qui indiquerait la possibilité d'un nouveau jugement.
-Pas eu de jugement pour Eventissimo? Rappelons que la principale source de cette accusation est un rival politique."

C'est pas pour dire que Méluche est un saint... mais en revanche, l'article aurait bien quelques lacunes. Et à dire vrai, sent un peu le contre-feu.

Ah mais au fait... le rapport avec le thème du topic? A savoir un tribunal professionnel de la presse?
D'autant que votre article ne provient pas de journalistes, donc, à priori, ils ne craigneraient rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1191
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 104
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: Mélecnhon veut un tribunal professionel de la presse   Sam 3 Mar - 19:31

Eurynome a écrit:
Sites "islamo-gauchistes"... Ah oui, c'est vrai que pour un facho, tout ce qui ne va pas dans son sens est forcément "islamo-gauchiste"!


Héhéhé, le bobo collabo islamo-guachiste croyait avoir le monopole des désignations stigmatisantes !  cheers


"Fachosphère", ça ça vous convient bien pour botter en touche, hein ? Mais islamogauchiste, là, ça vous fait mal au... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mélecnhon veut un tribunal professionel de la presse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mélecnhon veut un tribunal professionel de la presse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si quelqu'un veut s'inscrire pour les Maternelles, éduquer différemment
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» DCKM ça veut dire quoi ?
» pouruqoi elle ne veut pas dormir?
» Qui veut faire du sport avec moi??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché de Montmirail :: Débats :: Culture et philosophie-
Sauter vers: