Duché de Montmirail

Forum politique et rpg
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Bella Ciao » : la lente digestion des luttes par le capitalisme

Aller en bas 
AuteurMessage
Ysaline de Montmirail
Duchesse
avatar

Messages : 3573
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: « Bella Ciao » : la lente digestion des luttes par le capitalisme   Dim 10 Juin - 21:48



« Bella Ciao » : la lente digestion des luttes par le capitalisme

Le capitalisme est dans son rôle lorsqu'il s'accapare un chant de révolte tel que « Bella Ciao » pour le vider de sa substance. C'est un système comparable au système digestif humain, dont la fonction est d'évacuer la forme lorsque le fond n'est plus.

Aujourd'hui, qui connait encore « Bella Ciao » ? et en saisit l'histoire et la portée ? Une poignée de gauchistes érudits perdus dans le vide libéralisé. La reprise de cette chanson par l'industrie n'est donc rien d'autre qu'un avis de décès, une notification qui fait ding dans la longue rubrique nécrologique des idéaux humanistes.

Et c'est notre faute si nos luttes sont devenues réductibles à des refrains, des slogans poussiéreux, des punchlines dont on a oublié le sens. La résistance n'est pas un musée, et un beau jour, même le plus noble des combats devient déposé à la Sacem ou imprimé sur des t-shirts H&M.

Alors, faut-il être amer ? Peut-on s'indigner ? Doit-on empêcher un artiste industriel de s'accaparer une chanson révolutionnaire ? La réponse est non, bien sûr. On n'entretient pas la résistance avec du formol. La récupération capitaliste n'est pas une stratégie, c'est un oubli, une excrétion.

Il existe des milliers de combats plus actuels, plus urgents que celui des désherbeurs de rizière italiens du XXième siècle, que - soyez-en sûrs - vous n'entendrez pas sur la FM. Il suffit de tendre l'oreille.


    Una mattina mi sono svegliato,
    o bella, ciao! bella, ciao! bella, ciao, ciao, ciao!
    Una mattina mi sono svegliato,
    e ho trovato l'invasor.

    O partigiano, portami via,
    o bella, ciao! bella, ciao! bella, ciao, ciao, ciao!
    O partigiano, portami via,
    ché mi sento di morir.

    E se io muoio da partigiano,
    o bella, ciao! bella, ciao! bella, ciao, ciao, ciao!
    E se io muoio da partigiano,
    tu mi devi seppellir.

    E seppellire lassù in montagna,
    o bella, ciao! bella, ciao! bella, ciao, ciao, ciao!
    E seppellire lassù in montagna,
    sotto l'ombra di un bel fior.

    Tutte le genti che passeranno,
    o bella, ciao! bella, ciao! bella, ciao, ciao, ciao!
    Tutte le genti che passeranno,
    Mi diranno «Che bel fior!»
    «È questo il fiore del partigiano»,
    o bella, ciao! bella, ciao! bella, ciao, ciao, ciao!
    «È questo il fiore del partigiano, morto per la libertà!»


https://blogs.mediapart.fr/fils-du-capital/blog/090618/bella-ciao-la-lente-digestion-des-luttes-par-le-capitalisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot (lunaire)
Baron
avatar

Messages : 1204
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 104
Localisation : Pantruche

MessageSujet: Re: « Bella Ciao » : la lente digestion des luttes par le capitalisme   Lun 11 Juin - 15:55

Excellent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« Bella Ciao » : la lente digestion des luttes par le capitalisme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bella Ciao
» digestion rude, voire fermentation intestinale...
» Digestion du son
» Ciao tutti!
» Ciao a tutti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché de Montmirail :: Débats :: Opéra-
Sauter vers: